Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016

13 novembre - 3 décembre

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2016

Sinclair, la légende en marche

VANCOUVER, BC - JUNE 27:  Christine Sinclair of Canada looks to rally her team during the FIFA Women's World Cup 2015 Quarter Final match between England and Canada at BC Place Stadium on June 27, 2015 in Vancouver, Canada.  (Photo by Matthew Lewis - FIF
© Getty Images

S'il est vrai qu'on peut faire dire n'importe quoi aux statistiques, les chiffres bruts ne mentent pas. Avec 161 buts internationaux et 41 passes décisives, on peut affirmer que Christine Sinclair est déjà une légende du football féminin.

La Canadienne de 32 ans s'est encore distinguée cette semaine en surpassant Mia Hamm, la star américaine dont les 158 réalisations ont tenu lieu de record mondial pendant près d'une décennie. Éclipser une légende, ce n'est pas rien. "Au début de ma carrière, Mia Hamm était l'égérie du football féminin", commente la pensionnaire des Portland Thorns. "C'était l'idole de mon enfance. Même dans mes rêves les plus fous, je n'aurais jamais imaginé l'égaler. C'est surréaliste."

Si elle continue ainsi, il ne fait guère de doute que la nouvelle dauphine raflera tôt ou tard la tête du classement à Abby Wambach, détentrice du record depuis 2013 et partie à la retraite avec 184 buts à son actif. Sinclair a offert un premier aperçu de son talent il y a 14 ans, lors de l'édition inaugurale de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA tenue au Canada. Sa prestation étincelante lui a valu le double titre de meilleure joueuse et meilleure buteuse du tournoi. Auteure de dix réalisations, record inégalé à ce jour, elle a emmené les siennes jusqu'à la finale, qui s'est déroulée devant près de 48 000 spectateurs. Malgré la victoire des États-Unis dans la prolongation, cette expérience du haut niveau a mis la jeune pousse en confiance et lui a donné le goût de la compétition.

"C'était mon premier grand tournoi. Notre performance, tant la mienne que celle de l'équipe, m'a remplie de confiance", explique-t-elle à FIFA.com. J'ai pris conscience de mes capacités. C'est pourquoi ce type de compétition joue un rôle si important dans la formation des joueuses."

"J'en parle encore souvent avec mes coéquipières de l'époque. Nous en avons toutes gardé un très bon souvenir. Nous ne nous attendions pas à l'ampleur prise par l'événement ou à la foule de supporters venus nous soutenir. Cette Coupe du Monde a donné une forte impulsion au football, notamment au jeu féminin, dans notre pays et nous n'avons cessé de progresser depuis."

*Direction l'Olympe *
Preuve en est l'enthousiasme avec lequel le Canada a accueilli la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ l'an dernier, qui s'est traduit par une affluence record dans les stades et devant les écrans. Bien que les Canucks aient vu leurs espoirs ruinés par l'Angleterre en quarts de finale, Sinclair a su trouver des raisons de se réjouir. "50 000 supporters vêtus du maillot canadien se sont pressés dans les tribunes. Les enfants peuvent aujourd'hui rêver de défendre les couleurs du Canada. Et tout ça, c'est grâce à nous", s'émerveille l'attaquante. "La défaite est douloureuse, c'est vrai, mais le tournoi n'en a pas moins été un formidable succès."

Elle compte bien ne pas en rester là et n'a pas caché son désir de participer à la Coupe du Monde qui se disputera en France en 2019. Elle aura alors 36 ans. En attendant, elle vient d'assurer la qualification de son pays pour le prochain Tournoi Olympique de Football Féminin. En demi-finale des qualifications de la CONCACAF pour Rio 2016, elle a inscrit un doublé contre le Costa Rica, ce vendredi 19 février.

Pour celle qui a remporté le bronze olympique avec son pays il y a quatre ans, le fait que l'ossature de la formation canuck repose sur les mondialistes U-20 de 2002 ne doit rien au hasard. "C'est fabuleux de voir que beaucoup d'entre nous sont encore là tant d'années après", s'exclame-t-elle. "Erin McLeod, Rhian Wilkinson, Diana Matheson, Brittany Timko et moi avons progressé ensemble chez les seniors. Et si vous regardez les grandes sélections comme les États-Unis ou l'Allemagne, vous vous apercevrez qu'une bonne partie de leur effectif comprend pas mal de rescapées d'une Coupe du Monde U-20."

Même dans ces équipes au palmarès prestigieux, peu de joueuses peuvent s'enorgueillir d'une aussi belle carrière que Sinclair qui, à coups de buts et de records, grave peu à peu son nom en lettres d'or dans les annales du football féminin mondial.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Souvenirs de Coupe du Monde : Christine Sinclair

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Souvenirs de Coupe du Monde : Christine Sinclair

04 juin 2015

Christine Sinclair soutient #LiveYourGoals

Football féminin

Christine Sinclair soutient #LiveYourGoals

03 juin 2015

Christine Sinclair (Canada)

Football féminin

Christine Sinclair (Canada)

13 sept. 2012

Christine Sinclair of Canada

Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2015™

Sinclair : "Tous mes buts contre une Coupe du Monde"

26 juin 2015

NWSL final between Portland Thorns and Western New York Flash. Photo courtesy of portlandtimbers.com/thornsfc.

Football féminin

Sinclair prend encore de la hauteur

02 sept. 2013