Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

5 août - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Smith rêve de France, mais pas pour des vacances

© Others

(Photo de Brad Smith/ISI Photos)

  • Sophia Smith est considérée comme un grand espoir du football
  • Cette globe-trotteuse nomme la France comme sa destination préférée
  • L'attaquante américaine a été appelée en sélection senior en 2017

Le football international a ses avantages et offre notamment l'opportunité de voyager à travers le monde et de jouer dans des lieux attrayants. Un privilège dont l'attaquante de la sélection U-20 des États-Unis, Sophia Smith, profite au maximum.

Que ce soit aux Caraïbes, en Europe ou au Moyen-Orient, Smith est toujours en quête de voyages et de beau jeu. Interrogée sur sa destination préférée, la jeune joueuse sort un pays du lot. "Pour son environnent et ses habitants, je dirais très sincèrement la France", confie Smith au micro de FIFA.com. "C'est un endroit différent de tous ceux où nous sommes allées, y compris sur le plan footballistique. De nombreux spectateurs sont venus assister aux matches amicaux que nous avons joués là-bas. Par ailleurs, j'ai pu visiter Paris, ce qui n'arrive pas tous les jours."

Le choix de l'attaquante correspond également à l'endroit où elle espère être présente au mois d'août, après avoir contribué à la qualification des Stars and Stripes pour la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018. Pour cette édition, le tournoi se déroulera en Bretagne, une région que Smith souhaite à nouveau découvrir. "Les habitants y ont une grande culture du football et ce sera incroyable sportivement. Ce coin est également très joli, avec beaucoup de choses à faire", explique-t-elle.

Lire également

Commandez vos billets pour France 2018 !

_Profil _

  • Née le 10 août 2000 à Windsor, dans le Colorado, aux États-Unis
  • Évolue dans le club local du Real Colorado
  • Doit rejoindre le programme de football féminin à l'université Stanford
  • Tobin Heath (États-Unis) et Marta (Brésil) sont ses joueuses préférées

Meilleur espoir féminin
Les aventures de Smith à travers le monde sont le résultat d'une brillante ascension au sein des sélections nationales féminines des États-Unis. La joueuse de 17 ans a réalisé d'énormes progrès depuis son apparition lors de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016. "Participer à cet événement m'a donné un meilleur aperçu du football de haut niveau et des capacités requises", affirme-t-elle. "Jusqu'à présent, c'est ce qui m'a permis d'améliorer le plus mon jeu."

Nommée Meilleure jeune footballeuse aux États-Unis pour l'année 2017, Smith a vu ses efforts récompensés par une convocation en équipe senior américaine l'année dernière. "C'est dur de mettre des mots car c'est un monde complètement différent", confie-t-elle à propos des entraînements avec l'équipe de Jill Ellis. "Cela m'a ouvert les yeux sur un tout autre niveau de football et sur ce qui est nécessaire pour l'atteindre. La simple rencontre avec les joueuses qui ont réussi à intégrer l'équipe et qui sont régulièrement appelées était extraordinaire. Découvrir le mode de vie et les habitudes qui les ont amenées jusqu'ici a changé ma vie et m'a motivée encore plus pour atteindre ce stade."

France 2018 en ligne de mire
Les États-Unis ont toujours nourri de grandes ambitions dans le football féminin. Pour Smith et ses coéquipières, l'objectif est de conduire le pays nord-américain vers un quatrième succès en Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Emmenées par l'expérimentée Jitka Klimkova, les Stars and Stripes ont conscience de leurs propres capacités. "J'adore l'alchimie qui règne dans ce groupe. Malgré des changements ici et là, il reste toujours un noyau dur avec une bonne atmosphère", se réjouit Smith. "Je pense que cela se traduit sur la pelouse par un meilleur jeu collectif. Chacune d'entre nous a sa propre personnalité, sur le terrain comme en dehors, et c'est ce qui nous placera un cran au-dessus de toutes nos adversaires."

Versées dans un Groupe C plutôt relevé avec le Japon, le Paraguay et l'Espagne, les Américaines devront être dans une forme optimale dès le début de leur campagne pour France 2018, le 6 août. "Nous connaissons bien ces trois équipes, même si l'Espagne nous est moins familière, car nous n'avons pas eu l'occasion de l'affronter", reconnaît Smith. "Nous respectons chaque équipe participant à la Coupe du Monde et si nous jouons comme nous savons le faire, je pense que nous aurons de bonnes chances."

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Groupe C : Trois gros bras et un outsider

09 mars 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Guijarro carbure à l'ambition

25 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Ueki, des buts et un objectif précis

19 avr. 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Haïti qualifié, El tri sacré

29 janv. 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Brésil et Paraguay : c'est fait !

02 févr. 2018