Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

5 août - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Sun Wen : "Emelyne Laurent me fait penser à Kylian Mbappé"

© Getty Images
  • Sun Wen est une légende du football féminin
  • L'ancienne attaquante chinoise a été élue Joueuse du Siècle de la FIFA
  • Elle évoque la Coupe du Monde Féminine U-20 au micro de FIFA.com

Élue Joueuse du Siècle de la FIFA aux côtés de l'ancienne star américaine Michelle Akers, l'ex-attaquante de RP Chine Sun Wen a fréquenté le plus haut niveau pendant 13 ans.

Elle a participé notamment à quatre éditions de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ (1991, 1995, 1999, 2003) et deux Tournois Olympiques de Football Féminin (1996, 2000). Aujourd'hui présente à la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018, Sun Wen s'est entretenue avec FIFA.com pour discuter du tournoi organisé en Bretagne.

Sun, quel regard portez-vous sur cette Coupe du Monde Féminine U-20 pour l'instant ?
Je constate que le football féminin chez les jeunes a progressé très vite, surtout en Europe. Elles ont plus de qualités individuelles que les joueuses asiatiques. mais globalement toutes les équipes sont très compétitives, ce qui est bien pour le football féminin.

Avez-vous vu des surprises dans ce tournoi ?
Je suis impressionnée par les qualités individuelles des joueuses, en particulier des Françaises et des Espagnoles. Elles maîtrisent la technique et la tactique. Mais les joueuses les plus intelligentes sont les Japonaises. Elles sont bien plus mûres que leur âge, elles jouent avec beaucoup de sang-froid et ont un bon esprit collectif. Ce sont dans ces domaines qu'elles sont supérieures aux joueuses européennes. Elles savent aussi prendre les bonnes décisions, ce qui est très important dans un match.

Qu'avez-vous pensé des prestations des trois demi-finalistes européens, l'Angleterre, la France et l'Espagne ?
En termes de prestations, il y a beaucoup de joueuses talentueuses avec une force physique exceptionnelle. La Française Emelyne Laurent m'a tapé dans l'oeil. Elle est vraiment très rapide. L'ailière française Sandy Baltimore est également bonne balle au pied aussi et athlétique. Les Espagnoles jouent comme leurs compatriotes masculins. Elles sont très bien formées niveau tactique et ont de belles qualités individuelles. Les Anglaises, je ne les ai vues jouer que contre le Japon et j'étais un peu déçue car elles n'ont pas utilisé leurs contre-attaques rapides, comme elles en ont l'habitude. Globalement, ces trois équipes ont montré le bon niveau du football européen à l'heure actuel.

Qu'avez-vous pensé de la RP Chine, éliminée de peu en phase de groupes, à France 2018 ?
C'est un petit peu dommage de ne pas avoir réussi à passer au tour suivant, mais c'est une bonne leçon car les filles sont encore jeunes et elles ont la possibilité de progresser sur le long terme. C'était bien aussi de lever le voile sur les problèmes. Cela va nous obliger à adapter les entraînements et à changer notre système chez les jeunes pour résoudre ces problèmes.

Vous avez été une buteuse hors pair. Des attaquantes dans ce tournoi vous ont-elles impressionnée ?
Je trouve que les Japonaises Jun Endo et Riko Ueki sont créatives et bonnes balle au pied. Je pense que Laurent a un très bel avenir devant elle, un grand potentiel. Elle me fait penser à Kylian Mbappé. Ils se ressemblent beaucoup.

Vous avez disputé une finale de Coupe du Monde Féminine et des Jeux Olympiques. Sur quoi les Japonaises et les Espagnoles doivent-elles se concentrer avant leur finale ?
Je suis légèrement inquiète pour les Espagnoles car elles avaient l'air un peu trop émotives après leur demi-finale. Ce n'est pas un bon signe pour les joueuses qui vont disputer la finale, je connais ça. Quand on a joué la Coupe du Monde Féminine en 1999, on a gagné 5-0 en demi-finale contre la Norvège et les émotions étaient très fortes. Je pense qu'il faut garder son calme, penser au match suivant et être déjà prêtes pour le défi qui se présente à vous en finale.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Neid : "Le succès ne fait pas tout"

20 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Pichon : "La France rayonne de plus en plus"

19 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La France tombe, le Japon en trombe

20 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Coll les a scotchées

21 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Plein de bonne volonté

21 août 2018