Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, France 2018

05 - 24 août

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Yong, gardienne par vocation

© Getty Images
  • La RPD Corée a souffert jusqu’au bout pour se qualifier pour les quarts
  • Les tenantes du titres vont affronter la France
  • Entretien avec la gardienne, Yong, décisive lors du succès sur le Brésil

La Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018 ne ressemble pas vraiment à un long fleuve tranquille pour les championnes sortantes. Alors qu’elle avait tout écrasé sur son passage en 2016, quand ses formations U-17 et U-20 avaient conquis les titres mondiaux de la catégorie, *la RDP Corée peine énormément à prolonger son séjour en France, *qui accueille le premier grand rendez-vous du football féminin de l’année.

Comparatif de ses dernières phases de groupe

Jordanie 2016 Papouasie-Nouvelle-Guinée 2016 France 2018
2 victories, 1 nul 3 victoires 2 victoires, 1 défaite
13 buts inscrits, 3 encaissés 7 buts inscrits, 3 encaissés 5 buts inscrits, 5 encaissés
Resultats : Championne du Monde Résultat : Championne du Monde *Qualifiée pour les quarts

D’où le mélange de joie et de soulagement que l’on a vu éclairer le visage de la gardienne Kim Sun Yong et de ses coéquipières au moment où l’Allemande Bibiana Steinhaus a donné le coup de sifflet final du choc contre le Brésil, scellant leur qualification pour les quarts de finale, où elles croiseront le fer avec les locales.

"J’étais un peu tendue, parce que je sentais que je devais tenir la baraque". Yong laisse échapper un sourire un rien timide. Car si les Asiatiques ont fini par s’imposer 2-1, le but décisif est intervenu dans les arrêts de jeu. Et ce sont jusqu’alors les Brésiliennes qui avaient créé le plus d’occasions dangereuses.

Yong a d’ailleurs sauvé ses partenaires en opposant une main ferme sur un coup de tête de Valeria et en repoussant une belle frappe de Geyse. "Je suis ravie d’avoir pu apporter ma pierre à l’édifice", explique-t-elle.

Tout le monde ne peut pas jouer au poste de gardienne. Quand les choses se passent mal, comme lors de la première journée, contre l’Angleterre (la RDP Corée avait perdu 3-1), tous les regards se tournent vers les cages. Et quand ça se passe bien, c’est le buteur que l’on vénère. Pourtant, Yong n’a jamais souhaité évoluer ailleurs qu’entre les poteaux. "J’ai toujours voulu jouer gardienne, assure-t-elle, tout sourire. Pourquoi ? Parce que je voulais être la joueuse la plus importante de l’équipe". Et de rigoler à nouveau.

Désormais, c’est la terrible équipe de France, invaincue et auteur de deux victoires fleuves et d’un match nul, qui se dresse sur le chemin de la RDP Corée dans cette sinueuse Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Mais la confiance est toujours intacte. "Nous allons donner le meilleur de nous-mêmes pour remporter les matches qui nous restent. Nous allons jouer à 100 %", souligne Yong. Et si c’était nécessaire, elle revêtira encore le costume de super-héros pour rappeler qu’il n’y a pas de poste plus décisif que celui de gardienne.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Kim, un titre en poche, un autre en tête

10 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

La RDP Corée met le Brésil à l'arrêt (1-2)

12 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Résumé : RDP Corée 1-3 Angleterre

05 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Résumé : RDP Corée 2-1 Mexique

08 août 2018

Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018

Résumé : Brésil 1-2 RDP Corée

12 août 2018