Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Argentine 2001

Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Argentine 2001

17 juin - 8 juillet

;

Le quatrième sacre des Albicelestes

Javier Saviola celebrates scoring hosts Argentina's second goal in a 3-0 win over Ghana in the FIFA U-20 World Cup final in 2001
© Getty Images

Le vainqueur

L'Argentine de José Pekerman a dominé tous ses adversaires. En pratiquant un 3-5-2 extrêmement flexible, les jeunes Albicelestes ont étouffé tous leurs adversaires. Sept victoires en sept matches, 27 buts marqués et seulement quatre encaissés témoignent de cette maturité remarquable mais aussi de ce talent exceptionnel, en particulier sur les lignes avant. Hormis Saviola, une mention spéciale doit être décernée au meneur de jeu Andres D'Alessandro, impressionnant de facilité tout au long du tournoi.

Les surprises

L'édition 2001 aura mis en valeur les équipes africaines. En effet, pour la première fois, deux formations du continent noir ont atteint le dernier carré. Le Ghana a accédé à la finale, tandis que l'Egypte a terminé troisième. Les Black Satellites ont réalisé un parcours superbe, terminant premier du Groupe F devant la France et le Paraguay, avant d'éliminer l'Equateur, le Brésil et l'Egypte pour se hisser en finale. Très physique mais également très rapide en contre, la formation dirigée par Emmanuel Afranie s'est appuyée sur d'excellentes individualités, comme Derek Boateng ou Michael Essien. A noter que les Africains sont coutumiers du fait, puisqu'ils avaient déjà atteint la finale en 1993, ne s'inclinant que devant le Brésil (2-1).

L'Egypte a quant à elle surpris son monde. D'autant que les hommes de Shawky Gharib, après un nul 0-0 peu convaincant contre la Jamaïque, ont enchaîné par une déroute face à l'Argentine, 7-1. Mais les Pharaons, bien loin de sombrer, ont repris leurs esprits pour battre la Finlande et se qualifier pour les huitièmes de finale. Ils y ont battu les Etats-Unis, avant de tomber les Pays-Bas, l'un des favoris, en quarts de finale. Remarquable parcours d'une équipe douée techniquement et très au point tactiquement, bien emmenée par un duo d'attaque de choc, Reda Shehata - Mohammed El Yamany.

Le meilleur joueur du tournoi

Javier Saviola, la petite perle de l'attaque argentine, a illuminé le tournoi. L'impeccable technique et le sang froid incroyable du buteur de River Plate ont fait de lui sans conteste la révélation de l'épreuve. Avec 11 buts marqués, dont deux triplets et deux doublets, "El conejo" (le lapin), comme il est surnommé, s'est fait un nom dans le monde du football. Il détient désormais le record du nombre de buts marqués dans la compétition, devant le Brésilien Adailton (10 buts en 1997). Il a, de plus et pour la postérité, inscrit les 1200 et 1300ème but de l'histoire de l'épreuve. Il fait désormais le bonheur des socios du FC Barcelone.

Sous les feux de la rampe

Andres D'Alessandro (ARG), Javier Saviola (ARG), Kaka (BRA), Djibrill Cissé (FRA), Philippe Mexes (FRA), Derek Boateng (GHA), DaMarcus Beasley (USA), Landon Donovan (USA), ...

Argentine 2001 en chiffres

Palmarès

  1. Argentine
  2. Ghana
  3. Egypte
  4. Paraguay

Buts marqués
149 (moy. : 2,87)

Meilleure attaque
Argentine, 27 buts

Soulier d'Or, d'Argent et de Bronze

  1. Javier Saviola (ARG), 11 buts
  2. Adriano (BRA), 6 buts
  3. Djibril Cissé (FRA), 6 buts

Les villes hôte
Buenos Aires, Còrdoba, Mendoza, Rosario, Salta et Mar del Plata

Spectateurs
506 320 (finale : 32 000)

Moyenne de spectateurs
9737

La stat du tournoi
L'Egypte et le Paraguay, les deux demi-finalistes perdants, ont inscrit (8 buts) et encaissé (11 buts) le même nombre de buts.

;

Second tour

;

COUPE DU MONDE U-20 - CHRONOLOGIE