Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Australie 1981

Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Australie 1981

3 octobre - 18 octobre

;

Impitoyable Allemagne

FIFA World Youth Championship Australia 1981
© Others

*Le vainqueur : *C'est une Allemagne de l'Ouest fidèle à son image habituelle qui a remporté le titre en Australie : conquérante et superbement organisée. Après un premier tour délicat, avec une victoire étriquée face au Mexique (1-0), une défaite contre l'Egypte (1-2) et une victoire contre l'Espagne (4-2), la Mannschaft est montée en puissance. Le quart de finale contre l'hôte australien était encore un peu poussif, mais la maîtrise tactique, en particulier des quatre défenseurs, Winklhofer, Zorc, Trieb et Schmidkuntz, commençait à faire son effet. Les Young Socceroos se sont cassé les dents sur une formation toujours bien placée, dans un 4-3-3 flexible, avant que l'inévitable Roland Wohlfarth ne marque de la tête en fin de rencontre. En demi-finales, même scénario contre de redoutables Roumains. Après avoir parfaitement contenu les assauts de Romulus Gabor et consorts, ils ont marqué pendant la prolongation, sur corner et grâce à Schoen. Les hommes de Dietrich Weise progressaient jour après jour, et les pauvres Qataris allaient en faire les frais en finale. Sous une pluie torrentielle à Sydney, des Allemands de l'Ouest surpuissants surprenaient quatre fois une défense dépassée par les événements pour s'adjuger le titre, tout juste un an après que leurs aînés ont remporté le trophée européen.

*Les surprises : *
Dans un tournoi dominé en bonne partie par les Européens (trois demi-finalistes) et raté par les Sud-américains, il faut avant tout souligner la très belle performance des Roumains. Parvenus en demi-finales en offrant un jeu léché et technique, ils ont passé tous les obstacles grâce à une rigueur remarquable et un meneur de jeu superbe, Gabor. Finalement troisièmes après une défaite in extremis en demi-finale, les hommes de Constantin Cernaianu repartirent d'Australie avec une première place d'honneur pour leur pays dans une compétition de la FIFA, alors qu'ils s'étaient qualifiés pour l'épreuve après tirage au sort¿

Mais dans la compétition australienne, l'énorme sensation est évidemment venue du Qatar. Après un premier tour difficile mais suffisant pour se qualifier, les Qataris entraînés par le Brésilien Macedo Everisto ont impressionné. Face au Brésil, ils ont remarquablement man¿uvré, jouant à merveille le hors-jeu et attaquant à tout va. Au bout du compte, le Qatar l'a emporté 3-2. En demi-finale, face aux solides Anglais, les Qataris renouvelèrent la même performance. Une technique impeccable, une volonté à toute épreuve, une défense intelligente et un gardien, Ahmed, exceptionnel, tels ont été les ingrédients pour que cette équipe surprenante accède à la finale, contre toute attente.

*Le meilleur joueur du tournoi : *
Dans une équipe roumaine surtout reconnue pour sa solidité défensive (trois buts encaissés seulement), le véritable créateur indispensable à l'animation offensive se nommait Romulus Gabor. Doté d'une très bonne technique et excellent tireur de coups francs, il fut le dépositaire du jeu de la formation de l'est. Malgré cette bonne performance, sa carrière ne s'est pas envolée. Resté dans son club d'origine, Corvinul, il y a joué 349 matches en 14 saisons, inscrivant 79 buts. Avec l'équipe nationale A, il a tout de même récolté 35 sélections et inscrit deux buts.

*Sous les feux de la rampe : *
Jorge Burruchaga (ARG), Sergio Goycochea (ARG), Louis Paul Mfede (CMR), Neil Webb (ENG), Roland Wohlfarth (GER), Adrian Chavez (MEX), Gavril Balint (ROU), Romulus Gabor (ROU), Carlos Aguilera (URU), Enzo Francescoli (URU), Nelson Gutierrez (URU),...

Australie 1981 en chiffres :

Palmarès :

  1. Allemagne de l'Ouest

  2. Qatar

  3. Roumanie

  4. Angleterre

Buts marqués :
87 (moy. : 2,72)

Meilleure attaque :
Allemagne, 12 buts

Soulier d'Or, d'Argent et de Bronze :

  1. Mark Koussas (AUS), Taher Amer (EGY), Ralf Lose (GER), Roland Wohlfarth (GER), Romulus Gabor (ROU), 4 buts

Les villes d'accueil :
Adelaide, Brisbane, Canberra, Melbourne, Newcastle, Sydney

Spectateurs :
443 094 (finale : 18 531)

Moyenne de spectateurs :
13 847

*La stat du tournoi : *
L'épreuve australienne est celle qui a rassemblé le moins de spectateurs (443 094), même si en moyenne, c'est Argentine 2001 qui détient la « palme » avec 9737 spectateurs par match.

;

Second tour

;

COUPE DU MONDE U-20 - CHRONOLOGIE