Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Australie 1993

Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Australie 1993

5 mars - 20 mars

;

Le triplé des Brésiliens

FIFA World Youth Championship Australia 1993
© Others

*Le vainqueur : *En remportant son troisième titre, après ceux de 1983 et1985, le Brésil a établi un record de victoires en Championnat du Monde Juniors de la FIFA, et ramené le trophée en Amérique du Sud, ce qui n'était plus arrivé depuis 1985. Les Auriverdes sont montés en puissance tout au long du tournoi. Un premier nul contre l'Arabie Saoudite, une victoire poussive contre le Mexique et un succès aisé face à la Norvège les ont propulsés en quarts de finale. Là, face aux Etats-Unis, ils ont enfin été convaincants, le trio offensif Adriano - Marcelinho - Gian fonctionnant à plein régime. En demi-finales, à Melbourne, ils ont laissé les hôtes australiens se fatiguer pour les cueillir en fin de partie (2-0). La finale contre le Ghana, très ouverte, prouva que les jeunes Brésiliens avaient également du c¿ur. Menés dès le début de la rencontre, ils ont poussé pour revenir en deuxième mi-temps et conclure en toute fin de match (2-1).Une victoire méritée pour l'équipe sans doute la plus complète de la compétition.

*Les surprises : *
La vraie surprise du tournoi fut de retrouver quatre formations de quatre continents différents en demi-finales, ce qui n'était arrivé qu'une seule fois jusqu'alors, en 1989. Australie, Brésil, Ghana et Angleterre ont en effet intégré le dernier carré, offrant ainsi des rencontres très ouvertes. Les différences de style de jeu ont donné lieu à des confrontations passionnantes et engagées, comme l'a prouvé la finale, l'une des plus belle toutes compétitions de la FIFA confondues, selon les observateurs.

Deuxième équipe africaine à atteindre la finale de cette compétition après le Nigeria en 1989, le Ghana a gravi toutes les étapes en proposant un jeu à la fois technique et inspiré, dont la marque de fabrique était les changements de rythme incessants. Une demi-surprise seulement car les Black Satellites avaient remporté le Championnat du Monde de la FIFA U-17 deux années auparavant avec neuf des 22 joueurs présents en Australie.

*Le meilleur joueur du tournoi : *
Le Brésil de cette édition était avant tout un bloc très homogène. Mais le maître à jouer de l'équipe était sans conteste Adriano. Ce joueur, engagé par le Neuchatel Xamax avant même le début de la compétition, est un électron libre. Pas tout à fait meneur de jeu, pas non plus attaquant de pointe, son influence n'a cessé de croître dans le groupe. Buteur et passeur, son impeccable technique et sa vision en ont fait un élément essentiel de la formation auriverde. En quarts de finale, en marquant le deuxième but contre les Etats-Unis, il a propulsé les siens vers la victoire. Il a de même débloqué la situation en demi-finales, en offrant sur un plateau la balle de but à Marcelinho. Après un court passage en Europe, Adriano est revenu au Brésil, où il a évolué à la Juventude, à Botafogo, à l'America Sao Paulo puis au Sao Paulo FC.

*Sous les feux de la rampe : *
Kevin Muscat (AUS), Adriano (BRA), Dida (BRA), Marcelinho (BRA), Marc-Vivien Foe (CMR), Rigobert Song (CMR), Nick Barmby (ENG), Dietmar Hamann (GER), Carsten Jancker (GER), Carsten Ramelow (GER), Vladimir Beschatnykh (RUS), Fabian O'Neil (URU), ...

Autralie 1993 en chiffres :

Palmarès :

  1. Brésil

  2. Ghana

  3. Angleterre

  4. Australie

Buts marqués :
82 (moy. : 2,56)

Meilleure attaque :
Brésil et Ghana, 11 buts

Soulier d'Or, d'Argent et de Bronze :

  1. Henry Zambrano (COL), Vicente Nieto (MEX), Chris Faklaris (USA) 3 buts

Les villes d'accueil :
Adelaide, Brisbane, Canberra, Melbourne, Sydney

Spectateurs :
478 003 (finale : 40 015)

Moyenne de spectateurs :
14 938

La stat du tournoi :

Le Brésil est la première équipe à remporter trois titres de Champion du Monde Juniors de la FIFA.

;

Second tour

;

COUPE DU MONDE U-20 - CHRONOLOGIE