Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Chili 1987

Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Chili 1987

10 octobre - 25 octobre

;

Le feu d'artifice yougoslave

FIFA World Youth Championship Chile 1987
© Others

*Le vainqueur : *
C'est une formidable génération yougoslave qui a remporté le titre de Champion du Monde Juniors de la FIFA Chili 1987. Les hommes de Mirko Josic, surdoués techniquement, ont démontré leur classe tout au long du tournoi. D'abord au premier tour, où ils ont inscrit la bagatelle de 12 buts en trois matches. Ensuite en quarts de finale où il a fallu se défaire du tenant brésilien (2-1). Des Auriverdes qui, de plus, ont ouvert le score. Et en finale, ce sont les nerfs des Yougoslaves qui ont été mis à rude épreuve, puisqu'ils ont dû passer par la séance des tirs au but pour venir à bout de l'Allemagne de l'Ouest. Un parcours remarquable, réussi grâce à une maîtrise technique et tactique impressionnante. A la baguette, un quatuor offensif de rêve, Robert Prosinecki - Zvonimir Boban - Davor Suker - Predrag Mijatovic. Mais l'arrière-garde a également joué parfaitement son rôle, avec des joueurs tels qu'Igor Stimac, Robert Jarni ou encore Branko Brnovic, eux aussi grands techniciens.

*Les surprises : *
Le tournoi a été dominé par les équipes européennes, puisque six étaient qualifiées pour les quarts de finale et trois d'entre elles étaient en demi-finales (Allemagne de l'Est, Allemagne de l'Ouest et Yougoslavie). Une hégémonie qui mit fin à celle de l'Amérique du Sud, qui avait remporté trois des quatre dernières éditions (Argentine en 1979, Brésil en 1983 et 1985).

Cependant, la surprise est bien venue du continent américain, grâce à l'hôte chilien. Tout comme leurs aînés en 1962, les Chiliens, sur leur territoire, ont atteint les demi-finales. En sortant deuxième du Groupe A, derrière l'intouchable Yougoslavie, les protégés de Luis Ibarra avaient le redoutable privilège d'affronter l'Italie en quarts de finale. Un piège qu'ils ont déjoué « à l'italienne », en marquant un seul et unique but dans les dernières minutes. En demi-finale en revanche, les jeunes chiliens, malgré l'appui des 36 000 spectateurs de Concepcion, ont craqué face aux très solides ouest-allemands emmenés par Marcel Witeczeck (4-0). Reste que la quatrième place des Chiliens a impressionné tout le monde.

*Le meilleur joueur du tournoi : *
Parmi la pléiade d'excellents joueurs composant l'équipe de Yougoslavie, Robert Prosinecki a été choisi comme Ballon d'Or du tournoi. Une juste récompense pour ce meneur de jeu et d'hommes hors-pair. Grand technicien, Prosinecki possède surtout un ¿il remarquable, qui lui permet de donner des passes décisives millimétrées. Servant à merveille Mijatovic et Suker, ce Croate d'origine a distribué le jeu à sa guise, permettant à son équipe d'être de loin la plus offensive de la compétition. Grâce à cette performance plus que remarquée, l'avenir du prodige va s'éclaircir. Avec l'Etoile Rouge de Belgrade, il remporte trois titres nationaux, et surtout une Coupe des Clubs Champions en 1991. Il s'exile ensuite en Espagne (Real Madrid, FC Barcelone, Oviedo, Séville), mais de nombreuses blessures l'empêchent de donner le meilleur de lui-même. En 2001, c'est encore grâce à une de ses passes miraculeuses que la Croatie s'est qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA, Corée/Japon 2002.

*Sous les feux de la rampe : *
Barreto Faria Bismarck (BRA), Cesar Sampaio (BRA), Emil Kostadinov (BUL), Oscar Cordoba (COL), Andreas Möller (GER), Marcel Witeczek (GER), Matthias Sammer (GDR), Jeff Agoos (USA), Kasey Keller (USA), Tony Meola (USA), Zvonimir Boban (YUG), Branko Brnovic (YUG), Robert Jarni (YUG), Predrag Mijatovic (YUG), Robert Prosinecki (YUG), Igor Stimac (YUG), Davor Suker (YUG), ...

Chili 1987 en chiffres :

Palmarès :

  1. Yougoslavie

  2. Allemagne de l'Ouest

  3. Allemagne de l'Est

  4. Chili

Buts marqués :
86 (moy. : 2,69)

Meilleure attaque :
Yougoslavie, 17 buts

Soulier d'Or, d'Argent et de Bronze :

  1. Marcel Witeczek (GER), 7 buts

  2. Davor Suker (YUG), 6 buts

  3. Camilo Pino (CHI), 5 buts

Les villes d'accueil :
Antofagasta, Concepcion, Santiago, Valparaiso

Spectateurs :
712 000 (finale : 65 000)

Moyenne de spectateurs :
22 250

*La stat du tournoi : *
La Yougoslavie est la formation qui possède toujours la meilleure moyenne de buts inscrits par matches joués dans les Championnats du Monde Juniors de la FIFA (2,44), avec 22 buts inscrits en 9 matches.

;

Second tour

;

COUPE DU MONDE U-20 - CHRONOLOGIE