Les Etats-Unis se sont bien repris face à des Polonais éreintés lors de la deuxième journée du Groupe D à Montréal ce 3 juillet. Les garçons de Thomas Rongen ont fait explosé (6:1) la défense des Européens pourtant si efficace contre le Brésil. Et Freddy Adu y est allé de son triplé.

Entre une Pologne encore euphorique et des Américains toujours nauséeux, les Européens partaient logiquement le plus fort. Dawid Janczyk ouvrait le score dès la cinquième minute sur une belle passe de Patryk Malecki. Mais les Américains revenaient très vite sur une tête de Danny Szetela (9'). Les Polonais étaient visiblement accablés physiquement. Et Freddy Adu inscrivait le deuxième but (20') à la suite d'un festival à droite, puis un troisième (48+) après une montée fantastique de Sal Zizzo, l'un des meilleurs sur le terrain.

Après la pause, Szetela enfonçait des Polonais complètement perdus sur le terrain, avant que Josmer Altidore puis encore Adu ne corsent l'addition. Cette gifle annule l'exploit des Polonais au premier match et les oblige à la victoire contre les Coréens. A l'inverse, les Américains sont en très bonne posture avant le grand rendez-vous contre les Brésiliens.