Malgré tout leur courage, les Polonais n'ont pas réussi à trouver la faille face aux tenants du titre ce jeudi à Toronto. Le jeune attaquant argentin Sergio Agüero, auteur d'un doublé, en a profité pour leur voler la vedette.

D'entrée de jeu, les Polonais misent sur le contre pour tenter de déstabiliser la défense argentine. Une stratégie qui porte ses fruits à la 33ème minute, lorsque le buteur Dawid Janczyk reçoit un ballon dans le dos de la défense argentine, à la limite du hors-jeu, et place un tir croisé hors de portée du gardien adverse. Loin de se laisser impressionner, les Argentins continuent à s'appuyer sur leur jeu de passe pour faire la différence. C'est précisément au terme d'un beau mouvement collectif qu'intervient l'égalisation, sept minutes après l'ouverture du score par la Pologne. L'excellent Maximiliano Moralez initie un beau une-deux avec Agüero avant de centrer à destination d'Angel Di Maria, qui se jette littéralement sur le ballon pour tromper Bartosz Bialkowski à bout portant.

Dès le début de la seconde période, "el Kun" fait définitivement basculer le sort de la rencontre sur un véritable coup de génie. Le match n'a repris que depuis 40 secondes lorsqu'il réussit le coup du sombrero sur un défenseur polonais avant de filer au but et de conclure d'une frappe placée du gauche. Il se contente ensuite de diriger la manœuvre côté argentin, avant de se distinguer à nouveau à la 86ème minute. Alors que la partie touche à son terme, il récupère un ballon mal dégagé, évite la sortie du gardien polonais et conclue tranquillement. Les Argentins vont désormais pouvoir se concentrer sur le prochain adversaire, le vainqueur du match Mexique - Congo, qu'ils retrouveront le 15 juillet à Ottawa en quarts de finale. Quant aux Polonais, ils n'ont plus qu'à faire leurs valises.