Grâce à un doublé de son milieu offensif de poche, le Honduras a remporté son premier match du Groupe F d'Égypte 2009. Le gamin est déjà une star au pays des Pharaons.

"Mario ! Mario ! Mario !" scandait le public de l’Alexandria Stadium dès le dernier quart d’heure. En réponse, le bon Mario s’arrêtait en plein milieu d’une action pour applaudir et remercier ses nouveaux fans.

C’est que le bougre avait enflammé cette dernière rencontre de la première journée en mettant au supplice l’arrière gauche hongrois 90 minutes durant.

Même si les troisièmes du Championnat d’Europe U-19 de l’UEFA 2008 monopolisaient le cuir la plupart du temps, ils ne se montraient dangereux que sur coups de pied arrêtés. Comme sur cette tentative de Adam Presinger sortie de sa lucarne par Francisco Reyes (25’).

Bien aidé par le faux rythme imprimé par la bande à Eugenio Umanzor, Mario Martínez allait donc planter deux banderilles dans les moment les plus soporifiques du match.

D’abord en partant de son ail droite pour rentrer dans l’axe avant de décocher une frappe puissante au ras du poteau de Peter Gulacsi (1:0, 35’). Ensuite en slalomant dans la surface adverse et de terminer par un bijou d’enroulé dans le petit filet opposé (2:0, 70’). Égypte s’était trouvé un nouveau chouchou.

Le boulet de canon d’Arnold Peralta venant donner encore un peu plus d’ampleur à cette bien jolie victoire hondurienne (3:0, 84’).