Même s’ils ne sont pas encore très réputés sur la scène mondiale, les Auriverdes ont démontré un niveau de jeu impressionnant en ne faisant qu’une bouchée du champion de la CONCACAF, le Costa Rica.

Ce dimanche 27 septembre pour l’ouverture du Groupe E d’Égypte 2009, les jeunes pousses de Rogerio ont enchanté le public du Port Stadium par leur magnifique maîtrise technique.

Très rapidement, on comprenait que la tâche des Costaricains de serait pas aisée. Après une première tentative de Giuliano repoussée par le poteau (12’), Alan Karadec plaçait une superbe tête, enlevée d’un rien de sa lucarne par Esteban Alvarado (24'). Un coup pour rien puisque Alan Karadec ouvrait le score sur le corner (1:0, 24').

Le Brésil allait pouvoir dérouler. Sous l’impulsion d’un Alex Teixeira dont en entendra reparler, les champions d’Amérique du Sud rentraient au vestiaire avec un large avantage après que Giuliano (35') et Alan Karadec (44') n’aient porté le score à 3:0.

Alors certes les Centraméricains se rebellaient en seconde période, se montrant même dangereux comme sur ce bel enchaînement conclu par une puissante frappe de Diego Estrada de peu à gauche du but d’un Rafael battu (61').

Mais la Seleçao était vraiment trop forte aujourd’hui et le prouvait par un but en forme de récompense pour Alex Teixeira (4:0, 75'), puis une extraordinaire lucarne trouvée de loin par Boquita (5:0, 89').