Sans jamais s’inquiéter, les champions d’Afrique ont écarté une bien pâle équipe d’Angleterre pour la deuxième journée du Groupe D d'Égypte 2009. Avec ce résultat, les voici qualifiés pour les huitièmes de finale, au même titre que l’Uruguay.

Les Black Satellites ne s’inquiétaient que par deux fois dans ce match. D’abord quand sur un premier corner anglais, Febian Brandy trouvait la barre de la tête (9’). Puis sur un nouveau coup de pied de coin, Martin Kelly envoyait lui sa frappe dans le ciel d’Ismaïlia (52’).

Autrement, les Ghanéens pouvaient se vanter d’une maitrise totale de la rencontre. A la 38ème minute, Samuel Inkoom centrait au point de penalty pour Dominic Adiyiah qui avait tout le loisir de se retourner avant de tromper Elliott Parish (1:0, 38’).

Mais c’était surtout en deuxième période que le rouleau compresseur prenait son rythme de croisière. André Ayew doublait d’abord la mise sur une splendide frappe lointaine (2:0, 57’) avant de régaler les spectateurs d’une talonnade en extension au ras de la lucarne anglaise (75’).

Sous l’impulsion de leur brillants capitaines, les joueurs de Sellas Tetteh donnait à leur victoire des allures de triomphes dans les dix dernières minutes grâce à Ransford Osei (3:0, 82’) et à nouveau Adiyiah (4:0, 88’). Du bel ouvrage !