Auteur d’un match en tous points parfait, l’Uruguay n’a fait qu’une bouchée de l’Ouzbékistan pour la deuxième journée du Groupe D et se rapproche des huitièmes de finale.

Les Sud-américains en ont également profité pour réaffirmer leurs ambitions. Ils peuvent être rangés parmi les grands favoris.

Le festival avait commencé dès la 28ème minute quand Nicolas Lodeiro enroulait un amour de frappe du gauche (1:0, 28’). A l’heure de jeu, Jonathan Urretaviscaya, reprenait en extension et de volée un centre venu de la droite (2:0, 62’). Santiago García se chargeait enfin de clore la marque sur corner (3:0, 83’).

Autour de ces trois buts, les Charrúas avaient émerveillé l’Ismailia Stadium par un jeu léché, souvent à une ou deux touches de balle, digne des équipes rodées depuis des années. Même si les Ouzbèks étaient réduits à dix depuis la 29e et l’exclusion de Gulom Urunov, la performance du soir en a certainement impressionné plus d’un.