Ce jeudi 1er octobre au Cairo International Stadium, les Flying Eagles ont fait leur part du travail en battant largement Tahiti. Troisièmes du Groupe B, ils attendent désormais la fin du premier tour pour savoir s’ils font partie des meilleurs.

Comme on pouvait le prédire, les pauvres Tahitiens ne pesaient pas lourd face à l’armada nigériane. Pourtant, ils s’étaient certainement créé leurs deux plus grosses occasions de leur parcours dans ce match sur des duels perdus d’un rien par Steevy Chong Hue (18’ et 35’).

Bien lancé en première période par Obiora Nwankwo (0:1, 15’), Ibok Edet (0:2, 24’), Kehinde Fatai (0:3, 34’) et Nurudeen Orelesi (0:4, 45’+1), le Nigeria allait se heurter par la suite à une valeureuse Tahiti Nui.

Bien que réduits à neuf, les jeunes hommes de Lionel Charbonnier allaient vendre chèrement leur peau pour leurs 45 dernières minutes dans Égypte 2009, n'encaissant qu'un seul dernier but par Daniel Adejo (0:5, 90’).

Avec trois points et une différence de buts de +2, les Nigérians ne peuvent désormais plus que patienter...