En s’imposant facilement devant Tahiti, les Sud-américains se sont assurés de participer aux huitièmes de finale. Ce résultat qualifie également l’Espagne dans le Groupe B d'Égypte 2009.

Comme on pouvait le craindre après leur déroute face à la Furia Roja (0:8), les Tahitiens semblaient rapidement ne pas être dans les meilleures dispositions ce lundi 28 septembre au Al Salam Stadium du Caire. Dès la quatrième minute, ils devaient même déjà s’incliner devant Jose Rondon (0:1, 4’).

Bien lancés, les Vénézuéliens allaient alors laisser le cuir à leurs adversaires, mais continuer à planter quelques banderilles comme sur ce corner repris de la tête par Jose Manuel Velazquez, laissé seul au deuxième poteau (0:2, 19’).

A la pause, la messe était déjà dite pour la pauvre Tahiti Nui, puisque réduite à neuf, elle avait concédé un nouveau but sur penalty par Rondon (0:3, 27’).

Difficile dans ce contexte de trouver une réelle valeur à un second acte tout de même disputé avec beaucoup de cœur de la part de garçons de Lionel Charbonnier. Oscar Rojas (72'), Yonathan Del Valle (78', 88', 90'+1) et Rondon (90'+2 s.p.) y auront eux trouver un certain intérêt.