Au terme d’une rencontre tendue où les occasions franches ne furent pas légion, le Brésil a disposé du Costa Rica pour rejoindre le Ghana en finale d’Égypte 2009.

Mais il faudra bien admettre qu’après leur performance du jour, les Sud-américains ne seront pas forcément considérés comme les favoris de la rencontre de vendredi prochain…

Longtemps mise à mal par une formation costaricaine bien regroupée, la troupe de Rogério Lourenço devait attendre le dernier quart d’heure pour ouvrir le score.

Sur un centre de Bertucci, Roy Smith croyait avoir fait le plus dur en enlevant le cuir de la tête d'Alex Teixeira. Mais c’était sans compter sur la malice d’Alan Kardec qui au deuxième poteau reprenait en demi-volée dans un angle fermé (1:0, 67’).

Avant cela, on pouvait considérer que les champions de la CONCACAF s’étaient montrés les plus dangereux sur les tentatives de David Guzman (16’), Marcos Ureña (44’) et Minor Alvarez (53’).

Malheureusement pour les quelque 40 000 spectateurs du Cairo International Stadium les actions dangereuses de cette partie se résumaient à ce nombre famélique. Mais en demi-finale, l’important n’est jamais de faire le spectacle.