De façon surprenante, les Paraguayens ont totalement sombré ce lundi 5 octobre face à des Guerriers Taeguk séduisants qui n’ont pas volé leur place en quarts de finale d'Égypte 2009.

Il faut tout de même bien admettre que l’on ne s’est pas vraiment régalé ce soir au International Stadium du Caire.

Jusqu’à la 55ème minute, aucune frappe cadrée n’était encore à comptabiliser. Mais l’on avait bien fait d’attendre. C’était justement le moment qu’avait choisi Kim Min-Woo pour chauffer les gants d’un Joel Silva qui ne pouvait que repousser. Kim Bo-Kyung était au deuxième poteau pour reprendre et concrétiser enfin la grosse domination coréenne (0:1, 55’).

Pour mieux confirmer cette suprématie, Min-Woo nous offrait un peu plus tard le petit bijou de la soirée en trouvant un angle impossible pour doubler la mise (0:2, 60’).

En manque de jus et d’inspiration, le Paraguayen ne réagissait que sur un coup franc lointain sorti de sa lucarne par Kim Seung-Gyu (65’).

Toujours aussi réaliste, la République de Corée voyait elle Park Hee-Seong débordait sur le côté droit avant d’offrir un caviar à la tête de Min-Woo (0:3, 70’). Trop forts, tout simplement.