Après avoir marqué trois fois en trente minutes, les Auriverdes ont laissé l’initiative à l’Uruguay. Insuffisant pour empêcher les champions d’Amérique du Sud de rejoindre les quarts de finale d'Égypte 2009.

Étincelant sur la pelouse du Port Said Stadium, Alex Teixeira pouvait se vanter d’avoir été le grand artisan de la qualification des siens.

D’abord il allait au pressing sur Jonathan Urretaviscaya pour que Giuliano récupère le ballon et lance en profondeur Alan Kardec. Frappe croisée du buteur de Vasco, Brésil un, Uruguay zéro (1:0, 22’).

Mais le pus beau restait à venir. Présent au départ de l’action, Alex Teixeira voyait Douglas réaliser un grand pont sur son défenseur avant de centrer en retrait le un plat du pied parfait d’Alex (2:0, 24’). Et que dire de cette feinte de frappe du droit suivie d’une tentative enroulée du gauche ? Un vrai bijou (3:0, 31’).

Largement en avance aussi tôt dans la partie, le Brésil allait alors reculer et laisser la Celeste faire le travail. Abel Hernandez tentait alors de tromper Rafael, s’y reprenait à deux fois avant de Urretaviscaya ne pousse le cuir au fond des filets (3:1, 36’).

Et puis plus rien, ou si peu… Les Brésiliens se créaient bien quelques situations chaudes en contre, mais personne n’était aussi précis qu’Alex Teixeira aujourd’hui. Surtout pas l’Uruguayen Hernandez lorsque l’occasion lui était offerte de relancer les siens sur penalty (87’).

Il aura donc suffi d’une mi-temps aux favoris numéro 1 de la compétition pour rejoindre les quarts de finale. Convaincant !