Le premier quart de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011 disputé ce samedi 13 août 2011 à Carthagène mettait aux prises deux grands noms de l’épreuve. Et pour cause, l’Argentine et le Portugal pèsent huit titres mondiaux à eux deux. Autant dire que le choc s’annonçait équilibré sur la pelouse du stade Olympique Jaime Moron Leon.

Il a même été fermé, notamment en première période où les occasions, essentiellement portugaises, sont rares. Roderick, sur une longue ouverture pour Nelson Oliveira à droite, annonce la couleur, mais la frappe de l’attaquant manque le cadre (5’). Les Lusitaniens réalisent la copie conforme cinq minutes plus tard, avec cette fois Nuno Reis à la passe, pour le même résultat (10’). Jamais deux sans trois, le capitaine portugais ressert son caviar, cette fois dans les pieds de Caetano. Le tir est cadré, mais la parade d’Esteban Andrada sauve l’Argentine (25’). La quatrième tentative du même genre est avortée par une main de Leandro Gonzalez Pirez, et le coup franc signé Luis Martins est capté par Andrada (32’).

Côté argentin, l’inspiration est restée aux vestiaires et en 45 minutes, l’Albiceleste n’inquiète Mika que sur un coup franc d’Erik Lamela juste au-dessus (19’) et un centre de Nicolas Tagliafico de la gauche pour la tête de Facundo Ferreyra, encore au-dessus (39’). La mi-temps se termine par une occasion cocasse puisque le plus petit joueur sur le terrain, Caetano du haut de ses 163 centimètres, vient cadrer un coup de tête que bloque le portier sud-américain (43').

Iturbe comme à la maison, et de retour à la maison
On imagine que le discours de Walter Perazzo à la mi-temps a du faire trembler les murs, les Argentins revenant avec d’autres idées en tête. Le premier coup franc de Lamela rase le montant gauche de Mika, et Ferreyra est un poil trop court pour pousser le cuir dans les filets (47’).

Il est en revanche à la bonne hauteur pour couper de la tête un corner de Lamela, mais le ballon finit dans les bras de Mika (56’). Ce sera la dernière occasion pour l’attaquant argentin qui laisse sa place à un joueur… du FC Porto ! Juan Iturbe s’est en effet engagé récemment avec le club portugais, mais ne semble pas décidé à faire des cadeaux à son nouveau pays d’accueil. Sur son premier ballon, il arme une lourde frappe du gauche de 25 mètres que Mika capte en deux temps (62’).

Les Portugais sortent enfin la tête de l’eau sur un coup franc puissant de Sergio Oliveira, qu’Andrada boxe tout près de son premier poteau, avant que la reprise de Nelson Oliveira ne soit déviée en corner (69’). Mais l’Argentine ne veut pas relâcher la pression et sur un une-deux avec Rodrigo Battaglia, Carlos Luque adresse un centre en retrait dangereux que la défense lusitanienne repousse difficilement (76’).

Le Portugal rétablit l’équilibre dans le dernier quart d’heure, mais les deux défenses se montrent solides, jusqu’au coup de sifflet de final. La place dans le dernier carré se joue donc en prolongation, dans laquelle le Portugal joue mieux et se crée les meilleures occasions, mais ne marque pas. Après cinq matches pleins dans le tournoi, les deux formations jouent leur avenir sur quelques minutes : une séance de penalties.

Les deux équipes manqueront deux tentatives chacune avant que Tagliafico ne rate son tir. Les sextuples champions du monde sortent du tournoi, les doubles vainqueurs sont en course pour une troisième couronne.