Deuxième victoire en deux matches pour le Nigeria, qui passe cinq buts à la Croatie après en avoir marqué autant face au Guatemala. Les Flying Eagles sont sûrs de terminer à l’une des deux premières places du Groupe D de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011.

Mais ce 3 aôut au Centenario d’Armenia, les Africains ont souffert plus qu’ils n’auraient dû le faire en première période, après avoir rapidement mené 2:0. Après les innombrables occasions signées du capitaine Ramon Azeez, Edafe Egbedi ou Abdul Ajagun, que la défense croate a eu toutes les peines du monde à contenir, la domination nigériane a mis moins d’une demi-heure pour concrétiser. Au terme d’une magnifique combinaison initiée à droite par Ahmed Musa, Ajagun contrôle et sert Olarenwaju Kayode dans le dos de la défense. A la limite du hors-jeu et du bout du pied, l’attaquant nigérian bat Matej Delac (25’, 0:1).

Déjà battus en ouverture, les Croates n’ont d’autre choix que de tout tenter pour égaliser. Mais à trop penser à attaquer, ils en oublient de bien défendre. A  la récupération d'un ballon à 25 mètres, Terna Suswam ne se pose pas de question et expédie un missile que Delac ne devine qu’une fois le ballon au fond (30’, 0:2). Cela ressemble fortement à la démonstration nigériane contre le Guatemala, mais la Croatie a davantage de ressources. En toute fin de première période, Zvonko Pamic envoie un coup franc dans la boîte qui atterrit miraculeusement dans les pieds d'Ivan Lendric, qui n’a plus qu’à pousser au fond (42’, 1:2).

Trois minutes de suspense
Mais le Nigeria n’est pas du genre à gérer. Il revient donc des vestiaires avec la volonté de se mettre à l’abri. C’est chose faite lorsque Musa, depuis l’aile gauche, repique au centre et y va aussi de sa mine pour tromper Delac au ras de son poteau gauche (62’, 1:3). Cette fois, le match est plié, pense-t-on. Mal vu. Les Vatreni réagissent immédiatement sur un maître coup franc de Pamic coupé au premier poteau par Andrej Kramaric (66’, 2:3). Cette fois c’est sûr, le supense est relancé…

... pour quelques minutes ! Le temps pour le remplaçant Uche Nwofor de réaliser un doublé en quatre minutes pour ses deux premiers ballons touchés (69’, 2:4 ; 73’, 2:5). Les Croates passent près de concéder un score de tennis, mais parviennent toutefois à sauver ce qui peut encore l’être.

Il faudra un petit miracle pour qu’ils puissent rêver de qualification. Quant à la machine à marquer nigériane, elle affrontera en clôture l’Arabie Saoudite, qui vient d’en passer six au Guatemala, pour ce qui s’annonce comme un festival offensif.