Dans le Groupe F, première rencontre de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA entre l’Angleterre et la RDP Corée et première désillusion pour les Britanniques. Dans le stade Atanasio Girardot de Medellin ce 29 juillet, les deux équipes ont manqué de précision et se sont séparées sans faire trembler les filets (0:0).

Le premier danger vient d’un coup franc de Jong Il Gwan (5’), auquel les Trois Lions répondent par un débordement de Saido Berahino, bien lancé côté droit, qui n’obtient qu’un corner. Billy Knott envoie un coup franc dans la boite depuis l’aile droite, mais Om Jin Song, bien aidé par sa défense, empêche Matthew Phillips de trouver une position de tir (18’). Après dix bonnes minutes sans que les 22 acteurs ne sachent quoi faire du cuir, Berahino déborde sur l’aile gauche, repique en suivant la ligne de but et adresse un centre en retrait sur lequel Om est plus rapide que Phillips (28’).

Du même côté, le centre de Callum McManaman est dégagé en catastrophe par Ri Hyong Mu, content de concéder le corner plutôt que l’auto-goal (31’). Il l’est d’autant plus que la tête de Nathan Baker est trop croisée. Peu après, sur une combinaison avec Knott, Berahino frappe, mais Om, malgré ses 185 centimètres, plonge vite au sol pour sauver les siens. McManaman a suivi, mais Jang Song Hyok aussi et repousse le danger (32’). L’Angleterre n’a plus qu’à régler la mire. Knott n’y parvient pas sur une tête après un centre précis de Phillips (38’). Pas plus de réussite sur une frappe des 16 mètres de Berahino trop croisée (42’)  et une autre avec rebond de McManaman (44’). Mais la palme de l’imprécision revient à Knott parfaitement servi au second poteau sur un centre de la gauche, mais qui met son coup de tête à côté. (45’).

Largement dominée, la RDP Corée aurait pourtant pu rentrer aux vestiaires avec un but d’avance, si le contre rapide conclu par Jong Il Gwan d'un crochet et d'une frappe du droit n’avait pas permis à Jack Butland de faire son premier arrêt du match.

Knott pas verni
Le gardien anglais débute la seconde période en voyant un centre de Pak Song Chol filer devant ses buts, signe que les joueurs de Jo Tong Sop sont décidés à moins subir. Les ambitions asiatiques se concrétisent par enfin un peu de pression sur les buts britanniques. Mais Butland et son défenseur central Reece Brown empêchent les Coréens de trouver des positions de tir.

Knott, lui, en trouve encore, mais le milieu de Sunderland est décidemment dans un mauvais jour (68’). Son cauchemar prend fin lorsque Brian Eastick le remplace à un quart d’heure du terme. Peut-être agacé par la maladresse de son attaquant, le sélectionneur anglais aurait pu l’être encore plus si le tir sans angle de Pak Song Chol avait fini sous la barre, au lieu d’au-dessus (73’). L’intenable Nord-Coréen tente ensuite encore sa chance du gauche, mais Butland est vigilant.

Lui et ses coéquipiers le seront jusqu’à la fin du match, mais pas sûr qu’ils se satisferont de ce partage des points avant d’affronter l’Argentine le 1er août prochain. Les Coréens, eux, se mesureront au Mexique.