A l’Akdeniz University Stadium d’Antalya ce 3 juillet, le huitième de finale entre un surprenant Irak et un solide Paraguay au premier tour paraissait très ouvert. Les Albirrojos devaient se passer, cependant, de deux titulaires indiscutables, Gustavo Gomez (suspendu) et Jorge Rojas (blessé). Pas de quoi freiner leurs ardeurs offensives pour autant : une tête de Teodoro Paredes passe au-dessus (2’) mais surtout, Miller Mareco s’échappe sur son côté droit et frappe en force, juste à côté (10’).

Les Irakiens ne sont pas en reste avec une belle frappe de 25 mètres d’Humam Tareq que Diego Morel stoppe (18’). Mais les garçons sont les plus dangereux, à l’image de ce tir d’Arnaldo Sanabria que Mohammed Hameed repousse superbement (21’). Le gardien d’Al Shorta SC est chaud comme une bouillotte, et sort le grand jeu devant Derlis Gonzalez, parti en slalom dans la surface (25’).

On se rend coup pour coup à Antalya, Morel sortant miraculeusement une tête à bout portant de Mohanad Abdulraheem (28’). Le buteur du Duhok FC pense avoir marqué sur une jolie volée, mais c’est juste à côté (56’). Les Irakiens dominent et Farhan Shakor s’offre une échappée belle mais son tir n’est pas cadré (75’).

L'Irak au bout du bout
Les Sud-Américains sont à la peine et les choses ne s’arrangent pas quand Arnaldo Sanabria est renvoyé à la douche pour un vilain geste à dix minutes du terme. Mais comme souvent, la mauvaise nouvelle semble galvaniser les troupes rouges et blanches. Gonzalez s’en va seul au but mais il est repris in extremis Ali Adnan, à qui Hakeem Al Azzawi pourra faire ériger une statue (88’).

La prolongation risque fort d’être un calvaire pour les Paraguayens. D’autant que le but ne tarde pas à venir : sur un long centre, Shakor jaillit au deuxième poteau et prend tout le monde de vitesse pour tromper Morel (1:0, 94’). Les Mésopotamiens poussent et il faut tout le talent de Morel sur un coup franc d’Ali Adnan pour repousser l’inexorable (101’). La dernière occasion revient pourtant aux Guarani quand Hameed relâche un centre, le ballon glisse vers le but et c’est Ali Adnan qui sauve sur sa ligne.

Les Irakiens sont qualifiés pour leur premier quart de finale dans la catégorie depuis 24 ans et rencontreront le 7 juillet à Kayseri la République de Corée.