Il aura fallu attendre les derniers matches des phases de poules de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Turquie 2013 pour déterminer le destin des quatre équipes du Groupe E. En battant le Chili, l'Irak a consolidé sa première place, s'ouvrant ainsi la voie royale vers les huitièmes de finale. Son adversaire du jour en verra également la couleur grâce à la victoire de l'Egypte contre l'Angleterre qui élimine les deux équipes.

L'entame à Antalya était plutôt à l'avantage des Lionceaux de Mésopotamie. Au moment où le Chili se désinhibait un peu pour flirter avec la zone de vérité, les Irakiens lançaient une contre attaque que Mohanad Abdulraheem sublimait d'une superbe percée sur l'aile gauche. Son centre était dévié par la défense vers Mahdi Kamil, qui acceptait l'offrande et la convertissait en but (15', 1:0).

Incapables de réagir et d'ouvrir des brèches dans le jeu, les Chiliens trouvaient la solution sur coup de pied arrêté avec Felipe Mora et son timing parfait sur un corner venu de la gauche (28', 1:1). Ce score logique au retour des vestiaires prenait des allures de coup parfait avec aucun but inscrit à la pause entre l'Angleterre (3ème du Groupe F) et l'Egypte (4ème) dans l'autre rencontre disputée au même moment à Bursa.

Conte de fée
Mais le meilleur moyen de s'assurer les huitièmes de finale était encore de l'emporter, et la rencontre reprenait sur un ton résolument offensif, le Chili se montrant plus ambitieux à la construction tout en se méfiant des contres irakiens. A raison car sur l'un d'eux, Abdulraheem temporisait sur la gauche avant de glisser un ballon en retrait à Saif Salman, dont la frappe lointaine était détournée par un défenseur qui trompait son propre gardien (67', 2:1). 

Malgré leur domination, les Sud-Américains ne réussissaient pas à convertir leurs occasions. Mais peu leur importait au final, car la victoire égyptienne acquise en seconde période validait leur ticket pour un rendez-vous avec la Croatie. Quant au conte de fée de l'Irak, il se poursuivra également en huitième avec un tête à tête face au Paraguay.