La règle est connue de tous les supporters de football : ne jamais arriver en retard au stade. Ceux qui l’ont enfreinte ce 24 juin au Stade Kadir Has de Kayseri ont manqué les débuts fracassants du Portugal face à la République de Corée pour la deuxième journée du Groupe B. Heureusement, s’ils sont restés jusqu’au bout, ils ont profité d’une rencontre spectaculaire et équilibrée, conclue sans vainqueur.

L’arbitre n’a sifflé l’ouverture des hostilités que depuis trois minutes quand Joao Mario joue un corner en deux temps avec Bruma, et expédie le ballon au second poteau où l’attend la tête d’Aladje. Du haut de son mètre 88, il glisse le cuir au ras du poteau de Lee Changgeun (3’, 1:0). Les Sud-Coréens mettent un peu plus de temps à se mettre en jambe - une demi-heure exactement -, mais dès qu’ils sont lancés, difficile de les arrêter. De loin, Ryu Seungwoo par deux fois, et Kim Hyun lancent deux avertissements à José Sa, qui aurait cependant difficilement pu se préparer à ce qui allait suivre. Sur un dégagement de son gardien, Ryu Seungwoo hérite de la sphère à 20 mètres, effectue un petit crochet pour effacer Tiago Ilori et expédie un petit bijou de l’entrée de la surface dans la lucarne gauche (45’, 1:1).

Combativité et persévérance
La mi-temps est arrivée une minute trop tard pour les Lusitaniens, qui rentrent abattus aux vestiaires, mais en ressortent décidés. Bruma et Aladje continuent de porter le danger devant les cages de Guerriers Taeguk qui résistent un bon quart d’heure. Mais Bruma passe encore par là. Il récupère un ballon qui traine sur côté droit de la surface, et frappe en force à ras de terre entre Lee Changgeun et son poteau gauche (60’, 2:1).

Les Asiatiques affichent pourtant de belle qualités, et la combativité n’est pas la moindre. Ils repartent donc à l’attaque et sont tout près de refaire leur retard sur une frappe du point de penalty de Kim Hyun, sortie par un réflexe de Sa (70’). La persévérance est aussi dans la panoplie coréenne, notamment dans celle de Hyun qui est au bon endroit pour conclure une superbe action sur l’aile gauche entamée par Hang Sunggyu, et relayée par Sim Sangmin (76’, 2:2).

Après plusieurs tentatives dangereuses, Bruma a la balle de match à la dernière minute, mais Lee Changgeun prive l’attaquant et tout le Portugal d’un final heureux. Il aura peut-être lieu s'ils se qualifient lors du dernier match contre Cuba, pendant que la République de Corée aura le même but face au Nigeria.