Déjà qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015 avant même de rencontrer la Colombie, au Stadium Otago de Dunedin ce 6 juin, le Portugal présentait une équipe remaniée face à son dauphin du Groupe C. Sans leurs cadres, les Lusitaniens l’ont tout de même emporté 1:3.

Trois minutes ont suffi aux Européens pour trouver l’ouverture. Le temps pour Nunos Santos de déclencher une frappe de mammouth sur coup franc : imparable pour Alvaro Montero (0:1, 3’). Riche de son avantage au score, le Portugal se permettait ensuite de gérer son avance, en confisquant le ballon et en enchaînant les passes au milieu de terrain. En face, la Colombie était sans arme. Seul un joli coup franc de Joao Rodriguez à la 30ème minute, mais non cadré, sauvait une première mi-temps sud-américaine sans saveur.

La Colombie commençait mieux le second acte. Elle se procurait notamment une belle occasion, anéantie par le capitaine portugais Joao Nunes (50'). Mais le Portugal en remettait une couche cinq minutes plus tard après qu’Andres Silva, déséquilibré par Montero dans la surface, se faisait justice lui-même sur penalty (0:2, 55’). De la tête, l’attaquant du FC Porto enfonçait même le clou (0:3, 67'), profitant d’une erreur d’appréciation du gardien colombien. Les Cafeteros sauvaient l’honneur à un quart d’heure de la fin par Santos Borre, du gauche (1:3, 74’). Un but pas si anecdotique que ça, puisqu’il assurait la deuxième place du Groupe C à une Colombie qualifiée pour les huitièmes de finale à la faveur de sa différence de buts.