Frank Farina, entraîneur des Fidji
Je suis satisfait de notre performance. Nous avons gardé notre discipline et notre structure, c'est le plus important. L'Allemagne a dû attendre 14 ou 15 minutes avant de marquer son premier but, elle avait la possession mais ne nous faisait pas mal. Jouer contre l'Allemagne, c'est un niveau complètement différent pour l'équipe, nous savions que ça allait être difficile. Nous avons fait une bien meilleure deuxième mi-temps. Mes joueurs n'étaient pas vraiment nerveux, parce qu'ils ne savaient pas à quoi s'attendre. Il y avait plutôt de l'excitation, l'envie de se montrer sur la scène internationale. Ils se rappelleront toujours du jour où ils ont affronté l'Allemagne et en parleront pendant longtemps. C'était une très bonne session d'apprentissage pour mes garçons. Ils ont montré 92 minutes de bon football. Ils feront toujours des erreurs, mais ce n'est pas un problème à partir du moment où ils se donnent à 100 %.

Frank Wormuth, entraîneur de l'Allemagne
Nous sommes satisfaits du résultat, tout particulièrement en première mi-temps. Nous avons mis du temps à entrer dans la partie, mais notre premier but sur coup de pied arrêté nous a fait du bien. En seconde mi-temps, nous avons été surpris par le pressing fidjien et le score de ces 45 dernières minutes reflète bien cela. Nous pouvons retenir de la rencontre que nous avons une marge de progression en ce qui concerne le second acte. Le premier nous a permis d'emmagasiner de la confiance, mais ensuite, les Fidjiens ont commencé à jouer de mieux en mieux et nous ont mis sous pression.