Après avoir signé leur premier but et leur première victoire dans un tournoi FIFA, les Fidji espéraient continuer à surfer sur la vague de l'euphorie contre l’Ouzbékistan, ce dimanche 7 juin au Northland Events Centre de Whangarei. Défaits par les Asiatiques, les Bula Boys voient finalement leur rêve prendre fin en cette dernière journée de phase de groupes.

Avec zéro point au compteur, les Ouzbeks entamaient tambour battant. Miswani Nairube était en difficulté dès la 3ème minute suite un coup franc d’Otabek Shukurov mais le gardien fidjien avait le dernier mot. Sept minutes plus tard, il était sauvé par sa barre sur une tête d’Eldor Shomurodov et par son poteau sur la reprise de Zabikhillo Urinboev, au rebond du ballon (10’). Dans la foulée, Saula Waqa se créait la première occasion océanienne de la partie (11’), mais c’était aussi la seule des premières 45 minutes. Car les hommes de Ravshan Khaydarov prenaient ensuite le monopole du ballon et des actions. A la pause, ils avaient frappé 20 fois au but contre 3 pour les Fidji. Mais le score était toujours de 0:0.

La patience ouzbèke finissait par payer après la pause. Sur une énième poussée des bleus, Shomurodov était à la réception d’un centre de Dostonbek Khamdamov. Il s'y reprenait àdeux fois pour ajuster sa tête : Nairube laissait glisser le ballon de ses gants pour le voir mourir au fond de ses filets (0:1, 62’). Le malheureux portier était à nouveau coupable d’une faute de main dans la minute suivante sur un tir croisé de Zabikhillo Urinboev (0:2, 63’). Les protégés de Frank Farina ne trouvaient pas le tonus pour réagir. Shomurodov avait l’occasion de tuer le match suite à une échappée côté gauche, mais il ratait l’immanquable (82’). Mirjamol Kasimov était lui plus adroit dans les arrêts de jeu pour enfoncer le clou (0:3, 90+2)... et assurer aux Ouzbeks, deuxièmes du Groupe F, leur billet pour les huitièmes de finale de Nouvelle-Zélande 2015.