La RDP Corée et la Hongrie étaient aux prises pour la première fois dans l’histoire des tournois FIFA, ce 1er juin au Stadium Taranaki de New Plymouth. Cette opposition de style a finalement souri à des Hongrois séduisants (1:5), qui laissent leurs adversaires du jour sur une série de sept matches sans succès.

Les Européens prenaient du reste le meilleur départ. Dès la 10ème minute, Attila Osvath faisait briller Cha Jong Hun de la tête, mais le portier coréen ne pouvait rien sur celle de Bence Mervo, bien servi par Donat Zsoter (0:1, 17’). Timides en début de match, les hommes de An Ye Gun se décidaient enfin à s’aventurer dans le camp hongrois suite à cette ouverture du score. Kim Chol Min était tout près d’égaliser à la 26ème minute mais laissait le soin à Choe Ju Song de le faire,d’un tacle-tir glissé (1:1, 32’). Mais à peine les Chollimas avaient-ils eu le temps de célébrer leur but,que les Hongrois reprenaient l’avantage grâce à Zsolt Kalmar à la réception d’un caviar de Krisztian Tamas (1 2, 33’).

Le sélectionneur de la Hongrie Bernd Storck opérait deux changements à la mi-temps, et ses protégés accentuaient leur avance dès le retour des vestiaires. Mis une nouvelle fois sur orbite par Zsoter, Mervo aggravait ainsi le score de près (1:3, 49'), avant que David Forgacs n’ajoute un quatrième but, encore de la tête (1:4, 60’). Dès lors, la Hongrie se contentait de gérer son avance, non sans mettre la cerise sur le gâteau, Mervo effaçant d’un râteau le portier nord-coréen pour signer le triplé (1:5, 82’). Et permettre à la Hongrie de prendre la tête de son Groupe E devant le Brésil à la faveur d’une meilleure différence de buts.