Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019 - Japon

Abe enfile les habits de favori

© Getty Images
  • Hiroki Abe, 20 ans, évolue dans les rangs du poids lourd asiatique Kashima Antlers
  • L'ailier japonais est impatient d'entamer la Coupe du Monde U-20
  • Il estime que le Japon a les moyens de s'adjuger le titre en Pologne

Sacré en Ligue des champions de l'AFC, élu meilleur espoir de l'année en J-League et buteur en Coupe du Monde des Clubs de la FIFA : 2018 restera comme une année mémorable dans la carrière de Hiroki Abe. Aujourd'hui porteur du maillot n°10 des Kashima Antlers, l'ailier de 20 ans compte décrocher d'autres succès en 2019, tant en club qu'en sélection.

S'il se concentre actuellement sur les compétitions nationale et continentale qui ont commencé le mois dernier, il espère s'illustrer sous les couleurs du Japon à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019 prévue en mai.

© Getty Images

En Pologne, Abe pourra s'appuyer sur le métier acquis dans la Coupe du Monde des Clubs, qui l'a mis aux prises avec les champions continentaux Chivas, River Plate et le Real Madrid.

"2018 a été l'année la plus gratifiante de ma vie. Chaque match m'a enrichi", confie-t-il à FIFA.com. "La Coupe du Monde des Clubs nous a permis d'engranger de l'expérience en nous confrontant à des formations issues de chaque continent. Elle nous a donné l'occasion de nous tester face à des équipes du monde entier."

Remise en question et petits pas

L'infatigable gaucher a aidé le Japon à s'ouvrir les portes de Pologne 2019 lors du Championnat U-19 de l'AFC 2018, où les Samouraïs Bleus ont accédé au dernier carré avant de s'incliner devant l'Arabie Saoudite, future vainqueur du tournoi. "Je suis très honoré de porter le maillot national en U-20", assure l'ailier qui aime provoquer les défenses. "La sélection est très suivie au Japon et l'expérience m'a aidé à grandir."

De Yasuhito Endo à Hidetoshi Nakata, de grands joueurs japonais ont représenté le Pays du soleil levant à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, preuve que ce tournoi peut mettre les jeunes pousses sur la voie de l'équipe nationale senior. Mais pour l'instant, Abe se consacre entièrement à son club. "Pour intégrer la sélection senior, il faut se distinguer en club", estime Abe. "Je dois me concentrer sur mes prestations pour Kashima Antlers. Que je devienne un international ou non, je continuerai à faire de mon mieux pour mon club. L'important, c'est de toujours se remettre en question. Chaque petit pas me conduira à l'étape suivante."

© Getty Images

Prochain arrêt : La Pologne

Les Samouraïs Bleus entameront leur campagne mondialiste face à l'Équateur à Bydgoszcz, avant d'affronter le Mexique et l'Italie. "Les trois sont des équipes établies en Coupe du Monde", observe Abe. "J'ai hâte de jouer contre l'Italie, parce que j'ai rarement eu l'occasion de rencontrer des formations européennes."

Abe avait trois mois à l'époque de Nigeria 1999, édition où le Japon a réalisé sa meilleure performance dans l'épreuve. Une équipe comprenant Endo, Junichi Inamoto, Shinji Ono et Mitsuo Ogasawara, ex-coéquipier d'Abe à Kashima, s'est hissée en finale pour rendre les armes devant une Espagne emmenée par Xavi. La cuvée 2019 peut-elle à faire mieux en Pologne ? "On peut accrocher la première place", assure Abe. "Nos U-20 sont considérés comme d'excellents joueurs depuis que le Japon a fini deuxième en 1999. J'essaierai de remporter le titre pour l'équipe et pour moi."

Explorer le sujet

Articles recommandés