Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019 - Uruguay

Acevedo tire la Celeste vers le haut

Honduras v Uruguay: Group C - 2019 FIFA U-20 World Cup
© Getty Images
  • Acevedo, un défenseur très offensif
  • Il a ouvert le score contre le Honduras
  • "Nous allons viser haut"

En théorie, le rôle de l'Uruguayen Nicolás Acevedo est de défendre, ou du moins de gêner. Pour éviter que les rivaux ne traversent avec tranquillité la moitié du terrain et arrivent dans sa zone. Car s'il ne fait plus partie aujourd'hui de l'arrière-garde, il a passé la majeure partie de sa vie à jouer comme défenseur central.

Dans la pratique toutefois, le numéro 16 a brillé de l'autre côté du terrain. À Pologne 2019, l'attaque de l'Uruguay commence avec lui. Il organise avec élégance. Ses passes transpercent souvent les défenses et comme si cela ne suffisait pas, bien qu'il ne mesure que 1 mètre 72, sa spécialité est.... les coups de pied arrêtés.

"J'ai toujours joué comme défenseur, mais dans cette position, je me sens aussi très à l'aise. J'essaie de faire ce que l'entraîneur me demande, de me mettre dans la ligne. Je cherche aussi à prendre le ballon à l'arrière et à le jouer depuis le bas", confie-t-il en exclusivité à FIFA.com.

Ce qui est certain, c'est que tout cela ne vient pas tant d'une particularité qui serait la sienne, mais plutôt d'une nouvelle philosophie de l'équipe. Pendant longtemps, l'Uruguay a été caractérisé par la force, l'engagement, la sueur.... la célèbre et éternelle garra charrúa. Aujourd'hui, les Uruguayens sont à la recherche d'autre chose.

"Nous y travaillons. Maintenant, l'idée est de toujours ressortir les ballons proprement pour essayer de toucher les joueurs qui sont juste devant nous. Nous nous sentons à l'aise quand nous avons la possession du ballon."

Nicolas Acevedo celebrates with
Darwin Nunez
© Getty Images

Trois points à l'arraché

Aujourd'hui, il a joué un rôle essentiel pour prendre à revers une défense très compacte. Le Honduras avait besoin des trois points et a joué en fonction, c'est-à-dire en essayant d'étouffer les Uruguayens pendant 90 minutes. Et quand l'horizon s'est un peu dégagé, Acevedo en a profité pour donner l'avantage aux siens sur coup franc.

"Je donne peut-être l'impression de m'entraîner pour ce genre de phases de jeu, mais ce n'est pas le cas. Je vais juste à l'endroit où je devrais être et j'attends l'opportunité. Heureusement, j'ai eu l'occasion de marquer le premier but de la rencontre. Mais ce n'est pas la première fois."

Bien que l'Uruguay soit déjà qualifié pour les huitièmes de finale, les Charrúas, loin de se détendre avant leur dernier match de poule contre la Nouvelle-Zélande, cherchent désormais à décrocher la première place du Groupe C.

"La Nouvelle-Zélande sera un adversaire redoutable. Ils ont un style de jeu similaire à celui de la Norvège, contre laquelle nous avons disputé notre premier match. Ils se replient bien, alors nous allons sortir et jouer avec la même approche que celle que nous avons utilisée jusqu'à présent. Nous venons ici pour aller le plus loin possible. Nous sommes déjà qualifiés, mais nous avons le même nombre de points qu'eux. Nous verrons ce que le destin nous réserve."

Explorer le sujet

Articles recommandés