Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

L'Amérique du Sud en quête de son quatuor

© Getty Images
  • Quatre billets pour Pologne 2019 sont en jeu en Amérique du Sud
  • le tournoi qualificatif se dispute du 17 janvier au 10 février
  • 10 sélections y participent

Du 17 janvier au 10 février, le Chili accueillera la XXIXème édition du Championnat d'Amérique du Sud U-20, à l'issue duquel quatre équipes de la zone seront qualifiées pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019.

Les villes hôtes de la compétition sont Rancagua, Talca et Curicó. Le format du tournoi consiste en deux groupes de cinq équipes chacun et un Hexagonal Final. FIFA.com vous dit tout ce que vous devez savoir sur les 10 sélections participantes.

Argentine

Cinq fois vainqueur de la compétition, l'Albiceleste est aujourd'hui dirigée par Fernando Batista, qui a pris les commandes de la sélection en décembre dernier après avoir été entraîneur-adjoint à République de Corée 2017. La présente génération a gagné la dernière édition du tournoi de L'Alcúdia (en Espagne) et vise un premier titre continental depuis 2013.

  • Les joueurs à suivre : Facundo Colidio (attaquant/Inter milan), Maximiliano Romero (attaquant/PSV Eindhoven).

Bolivie

La Verde n'a jamais disputé la Coupe du Monde de la catégorie. En septembre 2018, c'est l'expérimenté Sixto Vizuete, sélectionneur équatorien dans les qualifications pour Afrique du Sud 2010 et huitièmes de finaliste de la Coupe du Monde U-20 en 2011, qui a été placé à la tête des U-20 boliviens.

  • Les joueurs à suivre : Walter Antelo (défenseur/Sport Boys), Franz González (milieu/Sport Boys).

Brésil

L'équipe la plus titrée du tournoi – 11 couronnes – n'a plus soulevé le trophée depuis 2011. Au Chili, le Brésil devra se passer des services de Vinícius Júnior, le jeune talent du Real Madrid, et de Paulinho, du Bayer Leverkusen. Dans les rangs brésiliens, 6 joueurs ont participé à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Inde 2017, où la jeune Seleção avait terminé troisième. Les U-20 brésiliens sont dirigés par Carlos Amadeu, sélectionneur lors des deux dernières Coupes du Monde U-17.

  • Les joueurs à suivre : Rodrygo Goes (attaquant/Santos), Lincoln (attaquant/Flamengo).

Chili

Le pays hôte n'a jamais remporté la compétition et n'a plus participé à la Coupe du Monde U-20 depuis 2013. La motivation est donc grande pour une équipe qui devrait évoluer dans des stades pleins. Elle devra composer sans son avant-centre attitré Nicolás Guerra, mais possède suffisamment d'arguments pour combler les attentes de son public.

  • Les joueurs à suivre : Marcelo Allende (milieu/Necaxa), Iván Morales (attaquant/Colo Colo)

Colombie

Les Cafeteros visent un 4ème titre continental, qui viendrait couronner le travail intense réalisé par Arturo Reyes, entraîneur par intérim de l'équipe A suite à la démission de José Pekerman. La Colombie ne pourra pas compter sur plusieurs de ses expatriés.

  • Les joueurs à suivre : Carlos Cuesta (défenseur/Atl. Nacional), Johan Carbonero (attaquant/Once Caldas).

Équateur

Jorge Célico a organisé un stage d'un an pour tenter de qualifier la Tri pour la Coupe du Monde, comme en 2017. Il disposera d'une équipe construite autour de quelques expatriés. Les jeunes Équatoriens ont en outre disputé un nombre important de matches de préparation.

  • Les joueurs à suivre : Jackson Porozo (défenseur/Santos), Diego Palacios (défenseur/Willem II)

Paraguay

Gustavo Morínigo, entraîneur finaliste de la Copa Libertadores 2014 et sélectionneur de la U-17 qui a participé à Inde 2017, dirige une équipe expérimentée en première division.

  • Les joueurs à suivre : Iván Franco (milieu/Libertad), Fernando Cardozo (milieu/Olimpia)

Pérou

La Bicolor n'a jamais participé à la Coupe du Monde U-20. Elle espère se qualifier grâce à une génération qui travaille ensemble depuis un an et s'appuie sur des joueurs ayant déjà l'expérience du football professionnel.

  • Les joueurs à suivre : Marcos López (milieu/Sporting Cristal), Christopher Olivares (milieu/Sporting Cristal)

Uruguay

Championne en titre et mondialiste six fois de suite, la Celeste possède parmi les participants le plus grand nombre de joueurs basés à l'étranger : 9. Son principal atout est l'attaquant Nicolás Schiappacasse (Rayo Majadahonda), présent à République de Corée 2017.

  • Les joueurs à suivre : Sebastián Cáceres (défenseur/Liverpool), Juan Sanabria (attaquant/Atlético de Madrid).

Venezuela

Emmenée par Jan Hurtado, Samuel Sosa et Christian Makoun, vice-champions du monde en 2017, la Vinotinto a la responsabilité de reproduire ses bonnes performances avec un groupe regorgeant de fortes individualités.

  • Les joueurs à suivre : Christian Casseres Jr (milieu/NY Red Bull), Enrique Peña Zauner (milieu/Borussia Dortmund).

Articles recommandés

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

L'Arabie Saoudite en élève modèle

04 nov. 2018

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

L’emblème et le calendrier dévoilés

14 déc. 2018

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Podolski : "Ce tournoi peut être la base d'un succès futur"

14 déc. 2018

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Le Honduras complète le carré de qualifiés

20 nov. 2018