Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019

Bebeto et Couto prêts à laisser parler le destin

© Getty Images

Les FIFA Legends Bebeto et Fernando Couto ont posé leurs valises à Tricité et n’ont désormais qu’une hâte : débuter le tirage au sort de la phase de groupes de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019, qui aura lieu le 24 février. 

"C’est la première fois que je viens en Pologne et je dois dire que je suis séduit. Il y a des plages magnifiques et l’organisation est de premier ordre", confie le Brésilien, champion du monde 1994. "Je suis d’autant plus heureux d’être présent que c’est une occasion très particulière. J’espère que mes jeunes compatriotes vont faire des étincelles, ici en Pologne, en mai et juin prochains", renchérit le Portugais.  

Bebeto (en 1983) et Fernando Couto (en 1989) ont tous deux remporté la Coupe du Monde U-20 par le passé. "J’en garde de très bons souvenirs. Le maillot de l’équipe du Brésil représente beaucoup à mes yeux. Je n’oublierai jamais notre victoire en Coupe du Monde U-20 car elle m’a permis de lancer véritablement ma carrière. Bien entendu, j’ai vécu quelque chose d’exceptionnel en 1994, aux États-Unis. J’ai eu la chance de jouer une Coupe du Monde, de marquer des buts, de dédier l’une de mes réalisations à mon nouveau-né, à travers le geste du berceau qui est lui-même entré dans la légende. La Coupe du Monde U-20 m’a vraiment lancé sur de bons rails pour gagner le titre mondial par la suite. C’est là que tout a commencé", se souvient Bebeto, qui formait en 1994 un fameux duo avec son compatriote Romario.

Fernando Couto conserve lui aussi de très bons souvenirs de la Coupe du Monde U-20. "e me rappelle du travail que nous avions abattu à l’époque. Nous nous sommes retrouvés loin de nos familles, à l’autre bout du monde, car le tournoi avait lieu en Arabie Saoudite. C’était dur. Nous n’avons pas ménagé nos efforts, mais nous avons été récompensés. Nous avons gagné le titre et nous sommes devenus la ‘génération dorée’. Pendant des années, notre groupe a formé l’ossature de l’équipe nationale", poursuit l’ancien défenseur, qui rêve de voir d’autres Portugais lui succéder au palmarès de l’épreuve. "Nous avons une belle équipe. Nous sommes champions d’Europe U-17 et U-19. Cette génération a du talent. Nous ferons partie des favoris en Pologne, ça ne fait aucun doute", confirme Fernando Couto.

Bebeto, lui, ne pourra pas soutenir son pays car le Brésil n’a pas réussi à valider son billet pour la Pologne. "Ça ne veut pas dire que le Brésil ne produit plus de nouveaux talents ! Je ne sais pas trop pourquoi nous avons échoué. Les absences de Vinicius Junior (Real Madrid) et Paulinho (Bayer Leverkusen) nous ont coûté cher. Nous aurions été bien plus forts avec eux dans l’équipe et je suis sûr que la qualification n’aurait pas pu nous échapper", regrette Bebeto, déçu de ne pas voir son pays, quintuple lauréat de l’épreuve, représenté cette année.  

Les deux hommes seront les stars du tirage au sort du 24 février prochain, qui débutera à 17h30, heure locale. En attendant la cérémonie, le Portugais et le Brésilien ont vite trouvé leurs marques en Pologne. "C’est la première fois que je viens en Pologne et je dois dire que je suis séduit. Il y a des plages magnifiques et l’organisation est de premier ordre." Et le football polonais ? "Le premier nom qui me vient à l’esprit, c’est celui de Zbigniew Boniek. Tous les Brésiliens le connaissent. Il est actuellement à la tête de la Fédération polonaise, mais je me souviens surtout du grand joueur qu’il était”, confie Bebeto.

"J’ai eu l’occasion de croiser quelques équipes polonaises dans ma carrière. C’est donc un pays qui ne m’est pas totalement étranger. De plus en plus de footballeurs portugais viennent tenter leur chance dans ce championnat. Il y a aussi mon compatriote Ricardo Sa Pinto, qui est entraîneur du Legia Varsovie. Le fait de confier à la Pologne l’organisation d’un tournoi comme celui-ci sera bénéfique pour le développement du football. Je sais de quoi je parle car le football portugais a nettement progressé après avoir organisé de grands tournois. J’espère qu’il en sera de même pour la Pologne", annonce Couto.

Bebeto et Fernando Couto ont profité de la séance photo et de la promenade de la veille du tirage pour essayer le ballon officiel de la Coupe du Monde U-20 2019 sur la plage. Un coup de pied vigoureux a fini par envoyer le ballon parmi les vagues. Faut-il y voir un signe ? Le tournoi débute le 23 mai et pourrait être l’occasion pour de nombreux joueurs de voguer vers de nouveaux horizons.

Explorer le sujet

Articles recommandés