Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019

Boniek : "Découvrir  un nouveau Lewandowski"

Boniek
© Getty Images
  • Selon Boniek, la Pologne est prête
  • Un objectif : la qualification pour les phases à élimination directe
  • La fédération polonaise encourage les fans à venir aux stades

Alors que la Pologne s’apprête à accueillir sa toute première compétition FIFA de l’histoire, le président de la Fédération polonaise de football, Zbigniew Boniek, s’est entretenu avec FIFA.com au sujet de l’état de préparation du pays pour la Coupe du Monde de la FIFA U-20, Pologne 2019.

Boniek, l’un des footballeurs les plus titrés de l’histoire de la Pologne, anticipe la compétition et dit sa conviction que de nouvelles stars s’illustreront sur le sol polonais. L’ancien attaquant de la Juventus espère que son pays sortira des poules et enjoint les fans à acheter des billets pour créer une ambiance inoubliable dans les stades de Lodz, Bydgoszcz, Bielsko-Biala, Gdynia, Lublin et Tychy.

(L-R) President of Polish Football Association Zbigniew Boniek and Robert Lewandowski of Poland celebrate 
© Getty Images

Les listes ont été dévoilées. Connaissez-vous certains joueurs ou allez-vous les découvrir en cours de compétition ?
J’en connais déjà quelques-uns. Outre les Polonais, je connais quelques Italiens, parce que c’est un pays qui est cher à mon cœur. Ce sera un vrai grand moment pour tous les joueurs présents. Pour la plupart, il s’agit de la première grande compétition. Ils vont devoir faire des interviews, assister aux conférences de presse. Bref, ce sera la première fois qu’ils se retrouveront sous les projecteurs et ils s’en souviendront pendant toute leur carrière.

Vous avez disputé trois Coupes du Monde de la FIFA mais aucune Coupe du Monde U-20. Si vous pouviez remonter le temps et disputer une telle épreuve à la maison, que ressentiriez-vous ?
En effet, je n’ai pas eu l’occasion de disputer de Coupe du Monde U-20. Et j’imagine que personne ne se souvient de l’Euro U-18 que j’ai joué en Suède. La vérité, c’est que je me souviens de tout dans cette compétition : tous les matches, tous les adversaires, comment chaque rencontre s’est terminée. Les souvenirs que l’on se fabrique quand on est jeunes sont généralement très forts. Ils restent en vous pour toujours, ne s’effacent jamais. Ce sera le cas en Pologne 2019 pour un grand nombre de joueurs. J’aurais adoré pouvoir jouer ce tournoi à la maison, mais il faudrait remonter le temps de 43 ans !

Sebastian Walukiewicz (Copyright: Cyfrasport)
© Others

À votre époque, votre influence dépassait les frontières polonaises. Savez-vous par exemple que l’international hondurien Oscar Bonka Garcia a reçu ce prénom parce que son père adorait vous voir jouer, notamment à la Coupe du Monde de 1982 ? Pensez-vous que l’on pourrait assister à l’émergence d’un nouveau Boniek lors de cette compétition ?
Je pense que le football mondial a vu émerger tellement de joueurs excellents au cours des dernières années que nous n’avons pas besoin d’un nouveau Boniek ! Toutefois, je suis sûr que l’on pourrait découvrir un nouveau Lewandowski, Messi, Ronaldo ou Kane. Je suis convaincu que ce sera le cas lors de cette compétition.

Qu’est-ce que l’organisation d’une telle épreuve apporte à la Pologne ?
Après l’Euro 2012, le secteur touristique avait enregistré une croissance phénoménale parce qu’on avait montré qu’on est un pays où on mange bien, où les habitants sont chaleureux, où on se sent en sécurité... C’est une grande opportunité de montrer ce que l’on sait faire, pas seulement sur le terrain. J’aimerais d’ailleurs en profiter pour remercier la FIFA de la confiance qu’elle nous a témoignée en nous confiant d’organisation de cette compétition.

Garcia of Honduras poses during the Official FIFA World Cup 2014 portrait session on June 10, 2014 in Porto Feliz, Brazil.
© Getty Images

Qu’est-ce qui pourrait vous faire dire à l’issue du dernier match que "la compétition s’est très bien passée" ?
J’aimerais que la Pologne sorte des poules. J’espère aussi que le temps sera de la partie et qu’il n’y aura ni pluies torrentielles, ni averses diluviennes, bref n’importe quel événement climatique susceptible d’entraîner des perturbations ou une reprogrammation des matches. Tout le reste est sous contrôle.

Les billets seront en vente jusqu’au dernier jour de la compétition et les tarifs sont très raisonnables. Avez-vous un message à faire passer aux fans ?
Oui, j’enjoins les fans à venir assister aux matches en très grand nombre. Ce serait génial de pouvoir montrer à tout le monde du football que les Polonais adorent le football international, notamment le football de jeunes. Je tiens à ce que nous montrions notre aptitude à organiser des compétitions de cette importance et à soutenir nos joueurs, ainsi que les joueurs de tous les pays !

Explorer le sujet

Articles recommandés