Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019

Derbies vainqueurs pour Sénégal et Equateur

Amadou Sagna of Senegal celebrates scoring the opening goal 
© Getty Images
  • L'Ukraine surclasse le Panama
  • L'Equateur remporte le derby sud américain
  • Le Sénégal élimine son rival africain, le Nigeria

LE FILM DE LA JOURNÉE – La liste des quarts de finalistes s’est allongée de trois noms ce lundi 3 juin avec les qualifications de l’Ukraine, de l’Équateur et du Sénégal pour les quarts de finale de Pologne 2019.

Les Ukrainiens n’ont fait qu’une bouchée des Panaméens, miraculés de la phase de groupes. Ces derniers ont chercher à bétonner derrière mais la tactique n’a pas payé avec trois buts encaissés à la pause. Les efforts de la seconde période n’ont pas été suffisants face au séreux impitoyable des Ukrainiens, dont la cohésion et la force collective continue d’impressionner. Ils affronteront la Colombie au prochain tour.

Les deux autres huitièmes de finale du jour opposaient des équipes qui se connaissent par coeur. Qualifiés in extremis, les Equatoriens ont remporté leur bras de fer contre les Uruguayens dans un match engagé et débridé qui s’est joué essentiellement sur coups de pied arrêtés. La Tricolor a été diaboliquement efficace en la matière et a fait honneur à son statut de son statut de championne d'Amérique du Sud. Elle affrontera le vainqueur de France-USA en quart de finale.

Le deuxième derby de la soirée a vu le Sénégal s'imposer sur le Nigéria dans un match intense, où le Nigeria a été sévèrement puni de sa maladresse en première période avant de courir en vain après le score après la pause. Les Lionceaux ont rendez-vous en quart avec le vainqueur d'un autre choc entre voisins, Japon - République de Corée.

Résultats

Uruguay 1-3 Equateur

Ukraine 4-1 Panama

Senegal 2-1 Nigeria

Les moments clés

La Tricolor règle la mire : Les penalties n’avaient jusqu’ici pas vraiment été l’exercice favori des Equatoriens dans la phase de groupes de Pologne 2019 avec Jordan Rezabala qui a échoué à transformer le sien contre le Japon, tout comme Leonardo Campana face à l’Italie. Hélas pour l’Uruguay, Alexander Alvarado et Gonzalo Plata ont rectifié le tir aujourd’hui.

Campana bredouille : Nous avions rencontré la famille de l'Équatorien Leonardo Campana à l'occasion du match contre le Mexique. Les 12 membres du clan étaient une nouvelle fois présents ce lundi à Lublin et ont assisté à bon match du meilleur buteur des qualifications sud-américaines, qui n'a toujours pas marqué mais a été très précieux par ses déviations et ses appels.

Pour de l'argent: Le Norvégien Erling Haland et ses neuf buts sont probablement hors de portée en tête du classement des buteurs, mais Danylo Sikan et Amadou Sagna se livrent un duel intéressant à distance pour le Soulier d'Argent adidas. L'Ukrainien a signé un doublé ce lundi et porte son total à trois unités, soit autant que le Sénégalais Amadou Sagna, qui avait débuté la compétition par un triplé. Ce dernier a repris la tête en ouvrant le score contre le Nigeria.

Entendu...

"Cette équipe joue avec beaucoup de coeur et un haut niveau technique. Quand vous combinez ces deux qualités, qui séparament ne sont sont pas suffisantes, l'équipe devient très forte. C'est l'esprit de l'Equateur" - Jorge Celico, sélectionneur de l'Équateur

"Notre équipe est très performante même si nous n'avons pas vraiment de star. Nous n'avons pas l'intention de changer notre préparation avant ce quart de finale. J'ai été très impressionné par la Nouvelle-Zélande mais la Colombie les a tout de même battus, ce qui en dit long sur leurs qualités" - Oleksandr Petrakov, sélectionneur de l'Ukraine

À venir

Mardi 4 juin, heure locale

Japon – Corée du Sud (Lublin, 17h30)

France – USA (Bydgoszcz, 17h30)

Argentine – Mali (Bielsko-Biala 20h30)

Explorer le sujet

Articles recommandés