Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019

Derniers tickets pour le grand huit !

Gedson of Portugal battles for possession with Kangin Lee of Korea Republic 
© Getty Images
  • Groupe E : Le Panama vise un exploit historique
  • Groupe F : Le Portugal et la République de Corée sous pression
  • La France et l’Argentine veulent rester au sommet

APERÇU DE LA JOURNÉE – Après huit jours de compétition, les équipes des Groupes E et F entrent à nouveau en scène pour clore le premier acte de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019.

Pour le premier rendez-vous de fin d’après-midi, le Mali tentera de valider son billet pour les huitièmes de finale face à une équipe de France leader de son groupe et invaincue jusqu’à présent. L’écart entre les deux sélections est si mince qu’une victoire permettrait aux Africains non seulement de se qualifier pour le second tour mais aussi de prendre la tête du Groupe E.

Parallèlement, le Panama jouera pour marquer doublement l’histoire. Face à l’Arabie Saoudite, les Canaleros auront à cœur de décrocher un succès inédit dans le tournoi pour espérer faire partie des meilleurs troisièmes et ainsi poursuivre l'aventure mondiale. S’ils ont été battus lors de leurs deux premières sorties, les Saoudiens restent dans la course et peuvent encore croire à la qualification en cas de victoire.

Le suspense sera bel et bien présent lors des rencontres en soirée pour le compte du Groupe F, dans lequel trois sélections peuvent encore prétendre à la première place. L’Argentine devra résister aux offensives de la République de Corée pour conserver la tête, tandis que le Portugal tentera de décrocher un ticket qualificatif face à l’Afrique du Sud, qui affiche deux défaites en deux matches.

Les matches

Vendredi 31 mai, heures locales

Groupe E

Mali - France (Gdynia, 18h00)
Arabie Saoudite - Panama (Bydgoszcz, 18h00)

Groupe F

République de Corée - Argentine (Tychy, 20h30)
Afrique du Sud - Portugal (Bielsko Biala, 20h30)

À savoir

Le choc entre l’Argentine et la République de Corée s’annonce palpitant. Si l’Albiceleste s’est montrée très habile avec le ballon, le groupe de Chung Jungyong est le seul à n’avoir reçu aucun carton jaune à ce stade de la compétition. Le beau jeu et l’esprit sportif devraient donc être au rendez-vous sur la pelouse de Tychy.

"Nos chances sont très faibles, mais nous ferons tout pour gagner notre dernier match face au Panama et ainsi espérer la qualification. Nous savons cependant que ce ne sera pas facile", a déclaré en toute sincérité Khalid Atawi, sélectionneur de l’Arabie Saoudite.

Joueurs à surveiller

Moussa Diaby (France)
S’il n’a toujours pas ouvert son compteur personnel, l’ailier a été très impliqué lors des deux premières sorties des Bleuets. Par ailleurs, cet élément-clé de l’attaque française traverse actuellement une bonne période. Souvent utilisé au Paris Saint-Germain en raison de la blessure de Neymar, Diaby a confirmé ses excellentes sorties lors des qualifications européennes l'été dernier qui lui ont valu de figurer dans l'équipe type du tournoi.

Adolfo Gaich (Argentine)
Avec deux buts à son actif dans ce tournoi, l’Argentin tentera de rester au contact au classement des meilleurs buteurs, chamboulé après le coup du chapeau du Colombien Juan Hernández contre Tahiti. Pour y parvenir, Gaich pourra compter sur son habituel passeur Ezequiel Barco, avec qui il s’est très bien entendu sur le terrain jusqu’à maintenant.

Explorer le sujet

Articles recommandés