Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Turquie 2013

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Turquie 2013

21 juin - 13 juillet

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013

Groupe D : Serré jusqu'au bout

Mexico's Jesus Corona (R) vies with Paraguay's Piris Da Motta during a group stage football match between Mexico and Paraguay at the FIFA Under 20 World Cup at the Kamil Ocak stadium in Gaziantep on June 25, 2013.    AFP PHOTO / TURKPIX / Aykut AKICI
© AFP

Dans une édition de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA particulièrement équilibrée, le Groupe D a été un modèle du genre. Comme dans beaucoup d'autres poules, le dénouement n'est survenu qu'à l'issue de la dernière journée. La première place du groupe a dû être attribuée par tirage au sort et la sélection qui était lanterne rouge au coup d'envoi de l'ultime journée a fini par se qualifier comme l'une des meilleures troisièmes.

La Grèce, dont c'est la première participation à l'épreuve, termine première du groupe après avoir signé une victoire importante d'entrée contre le Mexique, suivie de deux nuls, contre le Mali et le Paraguay. Les vice-champions d'Europe ont impressionné par leur puissance physique et leur grande habileté devant le but adverse. Même bilan pour le Paraguay, dont la tactique basée avant tout sur la contre-attaque a accouché d'un succès et de deux nuls. Grâce à sa large victoire lors de la dernière journée, le Mexique s'est hissé dans le groupe des meilleures troisièmes et le Mali, après avoir cédé devant la combativité des Aztèques, quitte la compétition.

Classement final
1. Grèce, 5 points
2. Paraguay, 5
3. Mexique 3
4. Mali 2

A venir
*Huitièmes de finale (tous les horaires en heure locale)
* Espagne-Mexique, Istanbul, 2 juillet, 18h00
Grèce-Ouzbékistan, Gaziantep, 2 juillet, 18h00
Irak-Paraguay, Antalya, 3 juillet, 21h00

Le moment-clé Sans aucun doute, le match le plus palpitant du groupe a été celui entre le Mexique et le Mali. Au coup d'envoi de la rencontre, le mini-Tri avait absolument besoin d'une victoire, si possible par plusieurs buts d'écart. Étant donné que le Mali n'avait jusque-là concédé qu'un seul but en deux rencontres, la mission s'avérait quasiment impossible pour les Aztèques. Le fait d'avoir ouvert le score a cependant donné un surcroît d'énergie au Mexique, qui a finalement rempli sa mission face à un Mali pourtant déterminé à ne rien lâcher.

Dans ce match, les occasions se sont succédées à un rythme effréné, d'un côté comme de l'autre. La deuxième période a probablement été la plus belle de ce premier tour. Dans cette rencontre folle, Jesús Escoboza a inscrit le but du 3:1 après avoir perdu son soulier droit dans sa course vers la surface adverse. Après cela, le Mexique avait encore besoin d'un but pour augmenter ses chances de qualification. Il est arrivé à la 86ème minute, sur un contre-pied imparable d'Uvaldo Luna. Tous les joueurs mexicains, y compris les remplaçants, se sont alors précipités vers le milieu de terrain pour le féliciter, dans ce qui restera comme l'une des plus belles images de cette première phase.

Les joueurs-clés Jorge Espericueta et Jesús Corona sont arrivés en Turquie avec l'étiquette de stars du mini-Tri doublée de celle de champions du monde à Mexique 2011. Lors de la première journée, ils ont montré leur habileté sur coup franc, avec un but et un tir sur la barre transversale. L'attaquant, quant à lui, a montré toute sa classe dans les débordements et les dribbles à l'occasion du match décisif contre le Mali. Deux autres révélations dans ce groupe ont été les Paraguayens Jorge Rojas, milieu latéral offensif et récemment recruté par Benfica, et l'attaquant Derlis González. Les deux joueurs ont fait preuve d'une rapidité et d'une puissance de frappe époustouflante.

Côté grec, les deux joueurs les plus en vue ont été DimitriosKolovos et Dimitrios Diamantakos, tous deux dotés d'une bonne frappe et d'une grande efficacité face au but. Côté malien enfin, Bakary Nimaga a marqué par sa qualité technique et sa vitesse étonnante, qui ont surpris plus d'un adversaire.

Le fait marquant 1 -Pour la première fois en 13 participations à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, le Mexique a atteint les huitièmes de finale sans avoir gagné l'un de ses deux premiers matches dans la compétition. Les quatre fois antérieures ou les Aztèques n'ont pas réussi à gagner au moins un de leurs deux premiers matches (Japon 1979, Australie 1981, Mexique 1983 et États-Unis 2003), ils avaient été éliminés dès la première phase.

Entendu…

"Paraguay vs irak .. l'Albirroja va faire honneur à la gnaque guarani… pas à pas vers l'objectif…"* - Derlis González, attaquant du Paraguay*

Paraguay vs irak .. vamos albirroja la garra guarani ruge en turkia..paso a paso para llegar al objetivo..bsns

— Derlis Gonzalez (@derlisgonzalez3) June 29, 2013

Explorer le sujet

Articles recommandés

Okay Yokuslu of Turkey celebrates with his team mates after scoring

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013

L’hôte passe, la Colombie se place, le Mexique s'incruste

28 juin 2013

The Greece manager Kostas Tsanas embraces Dimitrios Kolovos after his goal during the FIFA U20 World Cup Group D match between Mexico and Greece at Kamil Ocak Stadium on June 22, 2013 in Gaziantep, Turkey.  (Photo by Steve Ba

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013

Kolovos fait son travail et le fait bien

22 juin 2013

Turquie 2013 : Mali - Mexique en photos

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013

Turquie 2013 : Mali - Mexique en photos

28 juin 2013

Turquie 2013 : Mexique - Paraguay en photos

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013

Turquie 2013 : Mexique - Paraguay en photos

25 juin 2013

Turquie 2013 : Grèce - Paraguay en photos

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013

Turquie 2013 : Grèce - Paraguay en photos

28 juin 2013

Turquie 2013 : Mali - Grèce en photos

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013

Turquie 2013 : Mali - Grèce en photos

25 juin 2013

Turquie 2013 : Paraguay - Mali en photos

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2013

Turquie 2013 : Paraguay - Mali en photos

22 juin 2013