Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2018

Gwangyeon Lee, ce gardien, ce héros

Players of Korea Republic celebrate 
© Getty Images
  • La République de Corée a battu l'Équateur
  • Gwangyeon Lee a fait un arrêt spectaculaire en fin de match
  • "Notre mentalité est notre plus grande force"

L'adage populaire dit que l'espoir est la dernière chose à mourir. Pour l'Équateur, le gardien Gwangyeon Lee a été le bourreau du rêve d'accéder à la finale de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019 et de continuer à écrire l'histoire.

En demi-finales, la République de Corée était en tête au tableau d'affichage, avec un seul but d'avance. L'arrière gauche équatorien Diego Palacios déborde et adresse un centre à l'entrée de la surface de réparation. La balle atterrit sur la tête de Leonardo Campana, qui devance deux défenseurs et oriente le ballon vers le but coréen.

Ça ressemblait à un but. Ça en avait toutes les apparences. Mais le gardien de but Gwangyeon Lee a sorti un réflexe spectaculaire et détourné le ballon en corner.

"Tout le mérite revient aux autres joueurs et à l'encadrement technique. Nous avons tous donné le meilleur de nous-mêmes et nous avons tous travaillé pour ça. Leur soutien et leurs efforts sont donc essentiels à tout ce qui se passe sur le terrain."

Les supporters présents à Lublin, qui avaient soutenu leur équipe sans relâche tout au long du match, ont célébré l'arrêt du gardien comme s'il s'agissait d'un but.

Pour l'honneur

Le match a été un film en deux actes radicalement différents : une première période qui a vu les Asiatiques dominer et marquer, et une deuxième où La Tri a inversé les rôles. Ensuite, la République de Corée a dû faire appel à sa plus grande vertu.

"En tant qu'équipe, notre plus grande force réside dans notre mentalité. Quoi qu'il arrive, nous essayons toujours de nous unir en une seule équipe et dans un seul esprit. C'est le secret qui nous a amenés ici."

Ce soir, il n'y avait que de la joie. Mais les rires et les embrassades seront de courte durée, parce que les Coréens vont devoir penser au match qui était le rêve de beaucoup, mais qui est aujourd'hui une réalité pour seulement deux équipes : la finale contre l'Ukraine.

"La plus grande priorité sera de récupérer physiquement. Aujourd'hui, nous avons eu un match très éprouvant, avec beaucoup d'engagement sur le plan physique. Mais j'ai complètement confiance en l'encadrement technique et nous allons y arriver. Ensuite, il faudra que nous analysions des vidéos pour trouver un moyen de battre un adversaire aussi coriace que l'Ukraine.

Qu'en est-il du rêve de soulever la Coupe le 15 juin à Lodz ? "Ce serait le plus grand honneur. Je ne peux pas dire mieux que ça", conclut-il.

**Le saviez-vous ?**

Gwangyeon Lee a commencé sa carrière de footballeur en tant qu'ailier droit. Quand il n'était pas encore professionnel, un entraîneur lui a suggéré de tenter sa chance comme gardien de but parce qu'il lui a trouvé des qualités entre les montants. Lee a suivi le conseil, pour le plus grand plaisir des milliers de fans qui suivent la République de Corée dans son aventure en Pologne. Le reste, c'est déjà de l'histoire.

Explorer le sujet

Articles recommandés