Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017

20 mai - 11 juin

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2017

La relève européenne fait déjà des siennes

Young talents Augustin, Ochs, DiMarco
© Getty Images

Le coup d'envoi de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 sera donné dans 288 jours. La date peut paraître éloignée, mais pour les candidats européens, la liste des cinq équipes en lice est connue depuis la mi-juillet. *FIFA.com *braque son projecteur sur les joueurs à suivre.

Vainqueur (4:0) de l'Italie en finale de l'UEFA EURO U-19, la France compte logiquement parmi les sélections les plus ambitieuses. L'attaquant *Jean-Kévin Augustin *s'est distingué en terminant meilleur buteur de la compétition, avec six réalisations. Né et élevé tout près du Parc des Princes, le buteur est dans son jardin au Paris Saint-Germain. "Il est très timide. Il parle peu mais il réfléchit beaucoup sur le football, sur son avenir et sur son développement. Il sait exactement ce qu'il veut", explique David Bechkoura, entraîneur de la réserve du PSG.  

Fort de ses cinq réalisations, son coéquipier Kylian Mbappé termine à une longueur. En février, Mbappé est en outre devenu le plus jeune buteur de l'histoire de l'AS Monaco à 17 ans et 62 jours, dépassant un certain Thierry Henry. "Il a des dispositions extraordinaires, mais il lui reste beaucoup, beaucoup de travail à accomplir avant d'exploiter pleinement son potentiel", dit de lui son entraîneur Leonardo Jardim. En milieu de terrain, le capitaine* Lucas Tousart *a souvent donné le ton. La justesse de ses passes et ses frappes lointaines sont autant d'atouts pour les Bleuets.

Malgré son naufrage en finale, l'Italie a fait la preuve de son talent lors des tours précédents. *Federico Dimarco *a été l'un des architectes de l'excellent parcours des Azzurrini. À en croire Stefano Vecchi, son entraîneur au centre de formation de l'Inter Milan, "il possède tous les outils pour devenir l'un des meilleurs arrières gauches au monde. Sa façon de contrôler le ballon fait de lui un défenseur de premier choix, surtout dans une ligne de cinq". Le prodige a également offert une démonstration de sa frappe de balle, par exemple sur le coup franc victorieux en demi-finale contre l'Angleterre. "Il a prouvé que le physique n'est pas tout. Sa technique individuelle lui permet de faire la différence", note Paolo Vanoli, le sélectionneur U-19 italien.

Dans le secteur défensif, le capitaine Filippo Romagna a fait apprécier son timing, son jeu de tête et ses qualités de relance. "Globalement, nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli dans ce tournoi. Nous avons atteint la finale d'une compétition très relevée, après avoir écarté quelques sélections de haut niveau", estime le défenseur central. Dans l'entrejeu, l'intelligence de *Manuel Locatelli *s'est révélé précieuse, tout comme sa précision sur coup franc, comme en témoigne son but contre l'Autriche.  

Le Portugal n'a pas pu rééditer l'exploit réalisé quelques jours auparavant en finale de l'UEFA EURO 2016, mais compte tout de même deux grands espoirs offensifs dans ses rangs : Diogo Gonçalves et Buta. Pensionnaire de Benfica, le premier est généralement aligné sur l'aile, où sa pointe de vitesse et son accélération font d'énormes dégâts, mais a aussi évolué dans l'axe durant l'EURO U-19. Il a en outre entamé la dernière saison de l'UEFA Youth League tambour battant, en signant sept buts lors des trois premiers matches. Avec deux unités au compteur, Buta a terminé meilleur buteur de son équipe en Allemagne. Son bilan en qualifications est encore plus impressionnant : quatre réalisations et trois passes décisives. Formé au poste de latéral, il s'est imposé dans l'esprit de ses entraîneurs comme un pur attaquant grâce à son sens inné du but.  

Du côté du pays hôte, Philipp Ochs (Hoffenheim) a brillé par sa vivacité, son accélération et son style dynamique. On lui doit notamment un triplé - dont deux penalties - lors de la courte défaite 4:3 concédée face au Portugal. Il a encore ouvert le score dans le match de barrage contre les Pays-Bas, avant de faire preuve de sang-froid en convertissant sa tentative pendant l'épreuve des tirs au but. L'an dernier, l'ailier gauche de 19 ans a fait ses grands débuts en Bundesliga et totalise déjà 13 apparitions dans l'élite allemande. "Philipp possède de grandes qualités offensives. Depuis son arrivée à Hoffenheim, il progresse constamment", soulignait Alexander Rosen, le directeur du pôle professionnel du club, en janvier.       

L'Anglais Dominic Solanke *a un temps d'avance sur ses rivaux. Depuis octobre 2015, il est le plus jeune joueur à porter les couleurs de Chelsea en Ligue des champions de l'UEFA. Il était entré en jeu lors de la large victoire (6:0) des *Blues *sur Maribor. L'Anglais ne cache pas son admiration pour un ancien attaquant du club, le Norvégien Tore André Flo : "Il travaillait dur, il était puissant et rapide, mais aussi très à l'aise avec le ballon, même quand les espaces se resserraient ou que la pression adverse se faisait plus forte". Durant l'EURO U-19, Solanke a formé un redoutable duo avec *Isaiah Brown. Les deux hommes ont notamment fait mouche contre les Pays-Bas et la France en phase de groupes.

Explorer le sujet

Articles recommandés

The players of Nigeria look dejected

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2017

Les gros bras prennent un grand coup

03 août 2016

A cropped image of the FIFA U-20 World Cup trophy

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2017

Début du compte à rebours pour Corée 2017

23 nov. 2015