Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Pays-Bas 2005

Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Pays-Bas 2005

10 juin - 2 juillet

#WorldCupAtHome

Le Brésil découvre le génie de Messi

Lionel Messi a commencé à briller sous le maillot argentin à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pays-Bas 2005, compétition lors de laquelle il a fêté ses 18 ans.

C’est justement avec ce numéro dans le dos que la Pulga a confirmé toutes les attentes placées en lui. Lors de cette demi-finale contre le Brésil, l’un de ses premiers grands rendez-vous avec l’Albiceleste, Messi s’est hissé à la hauteur de l’événement.

📝 En bref

🇦🇷Argentine 2-1 Brésil🇧🇷

📅28 juin 2005
📍Utrecht, Stade Galgenwaard

⚽ Buteurs :
Argentine : Messi (7') Zabaleta (90'+3) | Brésil : Renato (75')

Compositions :

Argentine : Oscar Ustari, Julio Barroso, Gustavo Cabral, Gabriel Paletta, Lautaro Formica, Juan Manuel Torres, Pablo Zabaleta, Fernando Gago, Neri Cardozo, Lionel Messi, Gustavo Oberman. Sélectionneur : Francisco Ferraro

Brésil : Renán, Rafael, Leonardo, Edcarlos, Fabio Santos, Roberto, Renato, Arouca, Evandro, Rafael Sobís, Bobo. Sélectionneur : Renê Weber

🤓Le contexte

Après la défaite initiale face aux États-Unis, Ferraro décide de titulariser Lionel Messi et l’Argentine prend son envol. Deuxièmes de leur groupe, les Albicelestes et leur nouvelle étoile battent la Colombie en huitième puis l’Espagne en quart. Dans le dernier carré, ils s’avancent avec l'intention de faire subir le même sort au Brésil, tombeur de l’Argentine au même stade lors de l’édition 2003.

Premier de son groupe, le Brésil s’est laborieusement défait de la RP Chine et de l’Allemagne dans la phase à élimination directe. Il aborde ce choc sud-américain avec un seul but : faire un nouveau pas vers la conservation du titre acquis deux ans plus tôt aux Émirats Arabes Unis.

Juan Torres is seen in action against Brazil at the 2005 Youth Championship
© imago images

⚔️ Les clés du match

  • Un éclair de Messi : La première période est très équilibrée, pour ne pas dire tendue. C'est dans cette ambiance électrique que Messi inscrit un but qui deviendra sa marque de fabrique : un slalom qui le voit repiquer vers l’axe depuis le flanc droit avant de conclure du pied gauche, dans la lucarne. Renán ne peut rien faire.

  • Le Brésil sur coup de pied arrêté : Comme lors de ses matches précédents, le Brésil marque sur coup de pied arrêté. Sur un coup franc, Renato devance Zabaleta au centre de la surface de réparation et place une tête au ras du poteau droit d’un Ustari impuissant.

  • Le magicien et le travailleur de l’ombre : Alors que l’on semble se diriger vers une prolongation, Messi chipe un ballon côté gauche, pénètre dans la surface au prix d’un dribble somptueux et ajuste un centre en retrait. Le ballon échappe à Sergio Agüero, entré en cours de jeu, mais pas à Zabaleta, qui envoie les siens en finale.

Lionel Messi is seen in action against Brazil at the 2005 Youth Championship
© imago images

🌟Un joueur dans le match

Messi n’a pas ressenti un seul instant la pression qu’auraient pu susciter son étiquette de joueur à surveiller et son brassard de capitaine. Auteur d’une nouvelle excellente prestation, il s’est montré décisif en faisant trembler les filets pour le troisième match de suite et en signant la passe décisive du but de la qualification.

🎙️Entendu...

"Ça a été un match difficile, très accroché, très tactique. On a laissé le ballon au Brésil mais jusqu’à un certain point, à partir duquel on lui mettait la pression et on lançait des contres." - Francisco Ferraro, sélectionneur de l’Argentine

"Je ressens de la frustration car le deuxième but trouve davantage son origine dans une faute d’inattention de notre part que dans la supériorité de l’Argentine sur ce match. Ça n’a pas été un grand match car notre adversaire avait décidé de défendre et d’attendre une erreur de notre part. Il ne cherchait pas à produire du beau jeu." - Renê Weber, sélectionneur du Brésil

Lionel Messi Golden Ball at FIFA U-20 World Cup 2005
© Foto-net

🔜 Et après ?

Grâce à un nouveau récital de Messi, auteur d’un doublé sur penalty, l’Argentine s’imposera 2-1 en finale face au Nigeria, ajoutant un cinquième titre mondial U-20 à son palmarès. Cerise sur le gâteau, la Pulga s’adjugera également le Ballon d’Or adidas et le Soulier d’Or adidas (6 buts).

FIFA World Youth Championship Netherlands 2005, Final: Argentina - Nigeria
© Action Images

Explorer le sujet

Articles recommandés