Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015

30 mai - 20 juin

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Le roi Qatar et la surprise Myanmar

© Others

FIFA.com revient sur les qualifications asiatiques pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015. Les surprises n’ont pas manqué, au premier rang desquelles les qualifications du Qatar et de Myanmar. 

Le Qatar a remporté le Championnat d’Asie U-19 de l’AFC pour la première fois de son histoire en battant la RDP Corée 1:0 en finale, à Yongon, à Myanmar. Entré en cours de jeu, Akram Afif a inscrit le but de la victoire face aux triples champion d’Asie à la 50ème minute. "Je suis très heureux de cet accomplissement incroyable", confie le sélectionneur Félix Sanchez, tout à son bonheur. "Je suis particulièrement heureux pour les joueurs, qui ont eu une attitude irréprochable tout au long de la compétition. Ils ont réalisé quelque chose de fantastique. Ils ont tout mis en œuvre pour remporter ce championnat, pour eux-mêmes et pour leur pays. Nous avons disputé six matches difficiles et à chaque fois, nous avons été confrontés à des scenarios compliqués, mais l’équipe n’a rien lâché et elle est revenue à chaque fois."

Comme l’indique le technicien espagnol, les Qataris ont réalisé une impressionnante série puisqu’ils n’ont pas été battus une seule fois. Lors de la première journée de groupe, ses hommes sont revenus au score pour s’imposer 3:1 face à la RDP Corée. Face à l’Irak, ils étaient encore derrière avant d’accrocher un nul 1:1. Après avoir disposé d’Oman 2:0, ils se sont ouvert un quart de finale face à la RP Chine, sacrée en 1985.

Dans ce match qui avait pour enjeu un ticket pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, le Qatar, finaliste à Australie 1981, s’est imposé 4:2 au terme d’une partie très emballante. Il a ainsi validé son retour dans l’épreuve reine de la catégorie. Dans le dernier carré, la sélection du Moyen-Orient était opposée à la sélection locale, Myanmar, grande surprise de la compétition. Les Qataris ont dû batailler jusqu’au temps additionnel pour s’ouvrir les portes de la finale grâce à un but de Serigne Abdou (3:2).

Les nouvelles stars
En plus du résultat, le Qatar peut se réjouir des prestations de ses jeunes talents, qui allient bagage technique et efficacité devant le but. L'attaquant Ahmed Al Sadi a terminé meilleur buteur avec cinq réalisations, notamment un doublé face à Oman et l’ouverture du score contre la RP Chine. Quant à Akram Afif, il aura été le super-remplaçant de la compétition, inscrivant ses quatre buts après être entré en cours de jeu. Par ailleurs, le Qatar ne serait peut-être pas allé aussi loin sans Ahmad Moein, patron de l’entrejeu et leader charismatique de son équipe tout au long de la compétition. Le capitaine qatari a d’ailleurs été élu meilleur joueur de la compétition.

Jo Kwang-myong et Zabikhillo Urinboev partagent la première place du classement des buteurs avec Al Sadi. Le Nord-Coréen a signé un triplé lors de la victoire 5:0 face à l’Ouzbékistan en demi-finale. Quant à l’Ouzbek, il a inscrit les deux buts du succès 2:1 face à la Thaïlande en quart, lequel a permis à son pays de se qualifier pour sa deuxième Coupe du Monde U-20 de la FIFA consécutive.

Nyein Chan Aung est devenu le héros des supporters locaux. Ses trois buts ont aidé Myanmar à décrocher sa toute première qualification pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA. Son partenaire d’attaque Than Paing a lui inscrit l’unique but de la victoire en quart de finale face aux Émirats Arabes Unis, décisive dans l’obtention du ticket pour Nouvelle-Zélande 2015. L’équipe birmane doit aussi beaucoup à son gardien, Myo Min Latt, excellent dans ses cages tout au long de la compétition.

Le Japonais Takumi Minamino et le Chinois Wei Shihao ont brillé malgré les échecs de leurs équipes respectives. Minamino, qui s’est fait un nom en J-League avec Cerezo Osaka, s’est fendu de quatre buts. Quant à Wei, qui évolue au Portugal, il a marqué deux fois sur coups de pied arrêtés, envoyant les Chinois dans la phase à élimination directe.

ChamboulementLa compétition asiatique a vu sa hiérarchie bouleversée, compte tenu des prestations décevantes de plusieurs cadors. Douze fois championne d’Asie et tenante du titre, la République de Corée n’a pas passé le premier tour. Elle a payé son nul 0:0 avec la RP Chine et son revers 3:1 face au Japon, qui ont fait suite à l’autoritaire victoire 6:0 face au Viêt-Nam en ouverture.

Sextuple finaliste de l’épreuve, le Japon a cédé aux tirs au but face à la RDP en quarts. Quant à l’Irak et l’Iran, quintuple et quadruple vainqueur respectivement, ils ont été éliminés dès la phase de groupes. De la même façon, l’Australie, toujours candidate aux premières places, a connu une sortie précoce, à l’inverse de l’Ouzbékistan et des EAU, qualifiés à la différence de buts.

Les locaux ont créé la surprise à travers toute l’Asie. Curiosité statistique, Myanmar était la nation la plus titrée de l’épreuve avant le coup d’envoi, en ayant été sacré à sept reprises au cours de la période 1961-1970. Après une interminable période de vaches maigres, la sélection a ressuscité sous la houlette de l’Allemand Gerd Zeise, accédant au dernier carré pour la première fois depuis quatre décennies.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Les petits Fidjiens rêvent d'un grand destin

10 sept. 2014

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Myanmar pour point de départ

08 oct. 2014

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Un quatuor européen ouvre le chemin

22 juil. 2014

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Nouvelle-Zélande 2015 fait déjà vibrer

27 sept. 2014

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Le message de la Nouvelle-Zélande aux futurs acteu...

05 juin 2014

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Nouvelle-Zélande 2015 - Le compte à rebours a comm...

05 juin 2014

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Les villes hôtes de Nouvelle-Zélande 2015

05 juin 2014

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Le Trophée de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA en...

07 mai 2014