Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019 - Nigeria

Les Super Eagles chassent le mauvais oeil

Ayotomiwa Dele-Bashiru of Nigeria celebrates
© Getty Images

La dernière victoire du Nigeria en match d’ouverture d'une Coupe du Monde U-20 de la FIFA remonte à 2011, face au Guatemala. Depuis, la malchance poursuivait les Super Eagles à chaque entame d'une compétition qu'ils n'ont d'ailleurs jamais remportée et dans laquelle ils font leur retour cette année après avoir séché 2017.

Pour leur entrée en lice ce vendredi dans le Groupe D, les protégés de Paul Aigbogun ont montré une grande détermination à chasser le mauvais oeil à coups de buts, avec comme victime expiatoire le Qatar, complètement dépassé par l'impact et la puissance des Africains, qui ont marqué deux buts par mi-temps.

Ayotomiwa Dele-Bashiru, le troisième buteur, a été parmi les Nigerians les plus en vue. "Nous avons bien préparé ce match et nous avons été récompensés. Nous avons amplement mérité la victoire et je suis heureux que nous ayons mis fin à la malédiction".

Force physique et technique

Le sociétaire de Manchester City a abattu un travail énorme au milieu de terrain, récompensé après l'heure de jeu par son superbe appel dans la profondeur parfaitement synchronisé avec la passe appuyée de Kingsley Michael. La dextérité de Dele-Bashiru a fait le reste.

"Je suis très fier de ce but car c'est mon premier en sélection et qu’il coïncide avec ma première apparition officielle chez les U-20. J’ai beaucoup travaillé pour être là et répondre présent aujourd'hui", sourit l'intéressé.

Cette entrée fracassante dans la compétition, toutes griffes dehors, a envoyé un message clair aux futurs adversaires du Nigeria. "Je pense que nous avons les capacités d’aller loin dans ce Mondial. Nous allons tout faire pour poursuivre sur notre lancée tout en faisant attention à rester humbles", poursuit-il.

Le Nigeria, roi incontesté de la Coupe du Monde U-17 avec cinq sacres et trois finales, semble déterminé en Pologne à mettre enfin la main sur un titre qui lui a échappé deux fois sur la dernière marche, lors des finales perdues de 1989 et 2005.

Après ce départ canon, Dele-Bashiru se montre optimiste quant aux chance de cette génération. "Nous avons un bon effectif sur tous les plans. Les individualités ne manquent pas aussi, et tout cela nous permet de prétendre à réussir quelque chose de bien ici en Pologne". Pour cela, il faudra confirmer face aux Etats-Unis, ce lundi 27 mai à Bielsko-Biala.

Andri Syahputra of Qatar battles for possession with Ayotomiwa Dele-Bashiru of Nigeria
© Getty Images

Explorer le sujet

Articles recommandés