Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Colombie 2011

29 juillet - 20 août

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

L'Odyssée d'Ulises n'est pas terminée

© Getty Images

"C’est la fin du rêve. Nous y avons cru". Deux phrases simples de Juan Carlos Chavez qui résument bien l’état d’esprit et l’ambition mexicaines lors de cette Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Colombie 2011. A Pereira, El Tri n’a pas réussi à renverser la montagne brésilienne pour atteindre la deuxième finale mondiale de la catégorie de son histoire, après celle de la session inaugurale en 1977.

Pourtant, les représentants de la zone CONCACAF n’ont pas à rougir. Ils ont même été tout proche de faire vaciller les vice-champions du monde en titre au cours d’une première mi-temps de toute beauté. Ulises Davila, l’un des meilleurs Mexicains sur le terrain lors de ce tournoi, dressait un constat simple. "Nous avons eu de bonnes occasions avant les Brésiliens, mais nous n’avons pas su marquer. Et le football, c’est simple : si vous voulez gagner, il faut marquer. C’est ce qu’ils ont fait et ils sont donc en route pour la finale".

Les raisons de la défaite mexicaine sont avant tout à chercher dans la performance de haute qualité des Brésiliens. C’est en tous cas le sentiment de Davila. "J’aurais voulu avoir plus souvent le ballon. Mais les Brésiliens ont été très forts en défense et je n’ai pas pu avoir le contrôle. Mais c’est comme ça, il faut parfois se sacrifier pour l’équipe".

"Nous avons tout donné, nous devions bien occuper l’espace, mais ils ont bien gardé la possession, ils nous ont imposé leur football, c’est un beau rival", confirme Chavez.

Reste que les Mexicains ont brillé dans l’épreuve par leur habilité tactique à faire déjouer. Leur fait d’arme est évidemment l’élimination en quart de finale de l’hôte colombien au terme d’un match impressionnant de maîtrise. Mais pas de quoi consoler les joueurs, qui voulaient le titre et rien d’autre.

La chasse au podium
"Pour le moment, nous sommes dévastés", expliquait Davila à chaud. "Notre but était d’aller en finale et nous n’y sommes pas parvenus. C’est pourquoi l’ambiance dans le vestiaire n’était pas exactement à la fête. Nous étions vraiment excités à l’idée de jouer la finale samedi et de lutter pour le titre. Il faut maintenant recharger les accus et se concentrer sur la troisième place". 

Pour le sélectionneur, chasser le podium n’est en effet pas anodin. Prendre une médaille de bronze, outre la breloque, c’est aussi une façon de ne pas partir sur une mauvaise impression. "Mes joueurs étaient tristes, j’ai vu des larmes dans leurs yeux. Mais je leur ai dit que ce n’était pas fini, il y a une troisième place à aller chercher contre la France, ce n’est pas rien", développait Chavez.

"Ça ne va pas être facile de se reconcentrer, mais nous sommes venus ici pour gagner quelque chose et c’est ce que nous allons essayer de faire. Nous avons besoin de cette troisième place. Ce n’est pas pareil de repartir en faisant partie des trois meilleures équipes du monde que de revenir sans rien", estime pour sa part Davila.

A l’image de ce mini-Tri qui jouera bientôt sa qualification pour le prochain Tournoi Olympique aux Jeux Panaméricains, le buteur de Chivas, brillant, a tout l’avenir devant lui. Ambitieux, il rêve de "jouer plus fréquemment pour mon club et pourquoi pas un jour partir dans un grand club d’Europe ? Et puis me faire une place dans l’équipe nationale pour la Coupe du Monde 2014". Comme quoi Davila n’est pas rancunier : l’épreuve reine mondiale de 2014 se déroulera au… Brésil.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

Ulises Davila (MEX)

24 mai 2011

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

Rivera bourreau des Colombiens (3:1)

14 août 2011

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

Seleçaos heureuses, Tricolores déçus

18 août 2011

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

Henrique envoie le Brésil en finale (2:0)

18 août 2011