Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015

30 mai - 20 juin

Nouvelle-Zélande 2015

Les étoiles U20 dans le grand bain

Gabriel Jesus celebrates at the FIFA U-20 World Cup 2015
  • Il y a cinq ans, la Serbie remportait la Coupe du Monde U-20 en Nouvelle-Zélande
  • Plusieurs espoirs sont devenus des stars confirmées
  • Gabriel Jesus a remporté une médaille d’or et Julian Brandt a gagné la Coupe des Confédérations

En tout, 504 jeunes espoirs du football issus de 24 pays étaient présents en Nouvelle-Zélande au coup d'envoi de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015™. Le 20 juin 2015, il y a quelque 1 830 jours, la Serbie s'imposait en finale et fêtait son premier sacre mondial en tant que nation indépendante.

Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Nous avons voulu savoir lesquels de ces espoirs avaient le mieux tiré leur épingle du jeu, cinq ans plus tard. Il est toujours possible de connaître un moment de grâce sur un match ; mais, pour se hisser parmi les plus grands, il faut être capable de répondre aux attentes toujours plus grandes du public et de ses entraîneurs.

Avec le recul, on peut dire que les trois meilleurs joueurs de Nouvelle-Zélande 2015 ont confirmé les espoirs placés en eux : le Malien Adama Traoré (Ballon d’Or adidas), le Serbe Sergej Milinkovic-Savic (Ballon d’Argent adidas) et le Brésilien Danilo (Ballon de Bronze adidas) sont sur une trajectoire ascendante.

Adama Traore of Mali wins the adidas Golden Ball, Danilo of Brazil wins the Silver ball and Sergej Milinkovic of Serbia wins the Bronze ball
© Getty Images

🇲🇱Adama Traoré

Date de naissance : 28 juin 1995
Club : Monaco, prêté à Metz
Poste : meneur de jeu
Sélections : 15 (4 buts)

Le grand animateur de la Coupe du Monde U-20 en Nouvelle-Zélande a posé ses valises à Monaco à l’issue du tournoi. Malheureusement, une grave blessure à la cheville a freiné sa progression. Actuellement prêté à Metz, l’international malien nous a révélé dans un entretien exclusif qu’il comptait bien retrouver son meilleur niveau. Parallèlement, il espère mener son pays à la qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ : "C’est le rêve de tout footballeur".

🇧🇷Danilo Barbosa

Date de naissance : 28 février 1996
Club : Nice
Poste : milieu défensif
Sélections : -

L’ancien capitaine de la sélection U-20 brésilienne, finaliste malheureuse en Nouvelle-Zélande, évolue aujourd’hui à Nice. Il a trouvé chez les Aiglons un cadre de travail idéal pour continuer à développer son indéniable talent. Selon toute vraisemblance, il devrait bientôt quitter la Côte d’Azur pour rejoindre l’une des grosses écuries européennes. Liverpool, Manchester United et la Juventus suivraient de près ce joueur à la fois technique et athlétique. On imagine en outre que Danilo aimerait avoir l’occasion de disputer d’autres finales de Coupe du Monde avec la Seleçao.

🇷🇸Sergej Milinkovic-Savic

Date de naissance : 27 février 1995
Club : Lazio
Poste : milieu offensif
Sélections : 15

Le troisième membre de notre trio, Sergej Milinkovic-Savic, est clairement passé à la vitesse supérieure à son retour d’Océanie. Visiblement galvanisé par son titre mondial, le Serbe n’a pas tardé à s’imposer en Serie A, sous les couleurs de la Lazio, au point d’être considéré comme l’un des meilleurs milieux de terrain en Europe actuellement. Sous l’impulsion de solide gaillard d’1,96m, aussi à l’aise dans les duels que balle au pied, les Biancocelesti ont remporté deux Super Coupes et une Coupe d’Italie. Milinkovic-Savic a également disputé la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ sous les couleurs de la Serbie. Le Real Madrid, le Paris Saint-Germain et Manchester United lui font une cour assidue, malgré une indemnité de transfert estimée à plus de 100 millions d’euros.

Julian Brandt with the trophy at the FIFA Confederations Cup 2017

Les autres révélations

"Je n’ignore pas qu'il y aura une Coupe du Monde en 2018. Je sais aussi que 22 ans est un âge idéal pour disputer une telle compétition. Néanmoins, nous avons beaucoup d’excellents jeunes joueurs en Allemagne. La génération de Marco Reus et Mario Götze est encore loin de la retraite ! Ce sera donc très difficile d’intégrer la liste", confiait Julian Brandt après l’élimination de son équipe en quart de finale de Nouvelle-Zélande 2015. Deux ans plus tard, il soulevait le trophée de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017™. Il restera en outre comme l’une des rares satisfactions allemandes à l’issue d’une Coupe du Monde complètement ratée par la Mannschaft. Aujourd’hui, il évolue aux côtés de Reus et Götze sous le maillot du Borussia Dortmund. Joueur polyvalent et résolument tourné vers l’offensive, Brandt devrait avoir davantage d’occasions de se mettre en valeur lors de Qatar 2022.

Si l’on vous parle d’un petit attaquant argentin très technique, né à Rosario et qui défraie régulièrement la chronique en Liga espagnole, vous pensez naturellement à Lionel Messi. Et pourtant, il s’agit en l'occurrence d’Angel Correa. Contraint de subir une grave opération du cœur, le jeune prodige a remporté une première bataille en étant sélectionné pour Nouvelle-Zélande 2015. Ce passé médical difficile ne l’a pas empêché d’établir depuis un record en Liga en devenant depuis le joueur à avoir manqué le moins de matches pour blessure dans le championnat d’Espagne. L’Argentine a dû faire ses valises à l’issue de la phase de groupes il y a cinq ans, mais Correa, fort de ses deux réalisations, aura sans doute d’autres occasions de briller sur la scène mondiale.

Avec un but en six matches et deux tentatives converties lors des séances de tirs au but en huitième et en quart de finale, Gabriel Jesus a largement contribué à la qualification du Brésil pour la finale de Nouvelle-Zélande 2015. Un an plus tard, il a remporté le Tournoi Olympique de Football masculin avec le Brésil. Devenu incontournable en sélection, il a également disputé la Coupe du Monde 2018 en Russie. Transféré à Manchester City en 2017, il compte déjà deux titres de champion d’Angleterre à son tableau de chasse et fait désormais partie des valeurs sûres du football mondial.

Trois ans après la Coupe du Monde U-20, Hirving Lozano a fait de nouveau parler de lui lors de sa première apparition en Coupe du Monde. En effet, le Mexicain a inscrit le but de la victoire d’El Tri sur l’Allemagne, championne du monde en titre. Depuis l’été dernier, il est en outre le joueur le plus cher de l’histoire de Naples, après avoir signé un contrat de cinq ans avec les Azzurri.

Predrag Rajkovic est entré dans l’histoire en soulevant le trophée de la Coupe du Monde U-20. Le jeune capitaine de la Serbie s’est en outre adjugé le Gant d’Or adidas, remis au meilleur gardien de but du tournoi. "Je rêve de disputer un jour la ‘grande’ Coupe du Monde", nous avait confié le portier serbe à l'époque. Son rêve s’est réalisé à l’occasion de Russie 2018, même s'il n'est pas d’entré en jeu. La prochaine édition au Qatar pourrait donc lui donner l’occasion de faire sa première apparition dans ce tournoi. Auteur d'une saison exceptionnelle à Reims, il serait pisté par plusieurs grands clubs européens. À en croire la rumeur, l’ancien portier de l’Étoile Rouge n’aurait que l’embarras du choix.

De retour de Nouvelle-Zélande, le Colombien Davinson Sanchez s’est, quant à lui, engagé à l’Ajax Amsterdam. Régulièrement cité parmi les meilleurs défenseurs du championnat des Pays-Bas, il a depuis troqué la tunique des Lanciers contre celle des Spurs de Tottenham. Il s’est également imposé comme un titulaire à part entière en équipe nationale, avec laquelle il a atteint les huitièmes de finale de Russie 2018.

"Quand je partirai, je sais que je laisserai le Portugal entre de bonnes mains. L’équipe s’est déjà trouvé un super attaquant : André Silva." Visiblement, Cristiano Ronaldo a déjà adoubé son successeur. Il faut dire que le jeune prodige portugais a collectionné les éloges durant son séjour en Nouvelle-Zélande. Dans la foulée, il a fait ses grands débuts au FC Porto, avant d’être transféré à l’AC Milan pour 38 millions d’euros. Il est actuellement prêté à l’Eintracht Francfort.

"Ce garçon deviendra un grand joueur", affirmait le légendaire Sinisa Mihajlovic à propos d’Andrija Zivkovic. Attaquant véloce et technique, ce dernier est devenu, à 17 ans, le plus jeune international serbe de tous les temps. Son magnifique coup franc en Coupe du Monde U-20 2015 a été élu plus beau but du tournoi. Depuis, Zivkovic a rejoint le Benfica Lisbonne, où ses performances inspirées et sa constance au plus haut niveau n’ont pas tardé à éveiller l’intérêt de plusieurs grands clubs européens.

Explorer le sujet

Articles recommandés

Cap sur la Nouvelle-Zélande !

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

Cap sur la Nouvelle-Zélande !

10 mars 2015

L'histoire de la Coupe du Monde U-20

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2015

L'histoire de la Coupe du Monde U-20

18 févr. 2015