Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019

Si la phase de groupes m'était contée...

  • Fin de la phase de groupes de Pologne 2019
  • 36 des 52 rencontres ont été disputées
  • Retour sur les faits marquant du tournoi

Le but le plus rapide, la victoire la plus large et le record de buts pour un joueur en un match - les neuf journées et 36 matches de la phase de groupes de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019 ont apporté leur lot de records et de moments forts. 16 équipes peuvent encore espérer remporter le titre suprême, tandis que 8 formations rentrent à la maison.

"Tout le monde en Pologne apprécie le spectacle. Nous sommes heureux de l'atmosphère de cette compétition, du grand intérêt des supporters et de l'ambiance dans les stades. Cela valait la peine d'accueillir cette Coupe du Monde. Toutes les équipes jouent avec beaucoup de cœur et donnent tout ce qu'elles ont. Du football à l'état pur. J'attends maintenant avec impatience la phase à élimination directe", a déclaré Zbigniew Boniek, le président de la Fédération polonaise de football.

FIFA.com revient sur cette passionnante phase de groupes.

Lire également

Pologne 2019 : Groupes

Les moments-clés

Les héros de l’ombre de la Coupe du Monde : Quelque 1 000 volontaires mettent la main à la pâte durant les quatre semaines du tournoi. La plupart sont originaires de Pologne, mais certains ont fait le voyage depuis l’Angola, le Nigeria, l’Angleterre ou l’Azerbaïdjan pour contribuer au succès de ce grand événement.

Le Top et Flop : Une équipe seulement a gardé ses filets inviolés pendant la phase de groupes : le Sénégal (5-0). L'Uruguay, la France et l'Argentine ont remporté leurs trois rencontres. À l’inverse, le Mexique, l'Arabie saoudite, Tahiti, le Honduras et le Qatar n’ont pas glané le moindre point au cours du tournoi, les trois dernières équipes citées n’inscrivant pas même le moindre but.

La fête à la maison : Les trois matches disputés par la Pologne à Lodz contre la Colombie (0-2), Tahiti (5-0) et le Sénégal (0-0) se sont pratiquement joués à guichets fermés et les supporters locaux ont montré qu’ils étaient à la hauteur d’une Coupe du Monde. Les espoirs Biało-Czerwoni iront maintenant jouer à Gdynia, où les attend l'Italie.

Chiffres

2 - Avec l’Argentine (6 titres) et la France (1), deux des trois anciens champions du monde sont toujours dans la course au titre. En revanche, les champions d'Europe du Portugal (2 titres) sont éliminés dès la phase de groupes pour la première fois depuis dix ans.

178 - Une Coupe du Monde globale : la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019 est retransmise dans pas moins de 178 territoires.

9,6 - But record : Amadou Sagna a lancé la compétition en signant contre Tahiti le but le plus rapide dans l'histoire de la compétition. Contre les Tahitiens, le Sénégalais a ouvert le score après 9,6 secondes ! L'ancien record était détenu par le Nigérian Monday Odiaka et datait de 1985. Sagna a également réalisé le premier triplé depuis quatre ans.

Les moments-clés

Une journée historique pour le Panama : En s'imposant 2-1 contre l'Arabie saoudite lors de la troisième journée du Groupe E, les Centraméricains ont signé leur première victoire dans l'histoire de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA. Les 17 rencontres disputées jusqu'alors par le Panama dans cette compétition s'étaient soldées par quatre partages et 13 défaites (différence de buts de 10-34). La qualification pour la phase à élimination directe est la cerise sur le gâteau pour les outsiders panaméens.

Hymne thitien : Zéro point et une différence de buts de 0-35 en six matches, c’est le bilan de Tahiti en Coupe du Monde U-20 de la FIFA. Les insulaires quittent également la Pologne avec trois valises sur les bras. Rayonnants de sympathie et de modestie, les Tahitiens ont néanmoins conquis le cœur des supporters.

Norvège historique : Le 12-0 des Scandinaves contre le Honduras marque la plus large victoire de l’histoire du tournoi (hommes et femmes) et le nonuplé de Erling Haland constitue le plus grand nombre de buts inscrits par un joueur en un match. L’ancien record était la propriété d’Adailton, auteur d’un sextuplé à l’occasion de la victoire (10-3) du Brésil sur la République de Corée en 1997.

Kiwis déchainés : En s’imposant 5-0 contre le Honduras, les Néo-Zélandais se sont offert leur plus large victoire dans l'histoire du tournoi. Le précédent record avait été établi il y a quatre ans. En 2015, les Kiwis n'avaient fait qu'une bouchée du Myanmar (5-1). Trois jours plus tard, les Océaniens ont enchaîné face à la Norvège en signant leur toute première victoire contre une équipe européenne (2-0).

Des légendes en visite à Lodz : Les FIFA Legends Juan Pablo Angel (Colombie) et Andrzej Juskowiak (Pologne) sont venus assister au tournoi afin de voir en action les nouvelles stars du ballon rond. "C'est formidable de pouvoir observer ici la nouvelle génération qui jouera un rôle important dans le football au cours des dix ou quinze prochaines années. Les voir évoluer de près, c'est génial", a confié Angel à FIFA.com.

Match fou : L'Arabie saoudite et le Mali ont disputé l'une des rencontres les plus passionnantes de la phase de groupes. Après avoir mené 2-0 et 3-2, les Saudis sont pourtant repartis les mains vides, Mohamed Camara inscrivant dans les arrêts de jeu le but victorieux pour les Africains (4-3).

Fairplay : Peu après son but victorieux, l'attaquant malien Camara a mis sa joie de côté et a pris le temps de réconforter son adversaire Feras Albrikan (Arabie Saoudite) accroupi sur la pelouse du stade de Gdynia.

© Getty Images

Lire également

Pologne 2019 : Phase à élimination directe

Explorer le sujet

Articles recommandés

Pologne 2019 - Nouvelle-Zélande

Waine, de ramasseur de balle à future star mondiale

29 mai 2019

Pologne 2019 - Équateur

La famille Campana à la fête

31 mai 2019

Pologne 2019 - Italie

Les Italiens entre de bonnes mains

28 mai 2019

Pologne 2019 - Uruguay

Acevedo tire la Celeste vers le haut

27 mai 2019

Pologne 2019 - France

Gouiri, le but qui guérit 

26 mai 2019

Pologne 2019

Les Lions croquent Tahiti (0-3)

23 mai 2019