Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

FIFA U-20 World Cup

Finale surprise pour un sacre inédit

© Getty Images
  • L’Ukraine remporte le duel Européen
  • L’Équateur s’incline devant le champion d'Asie
  • Finale inédite le 15 juin, à Lodz

LE FILM DE LA JOURNÉE – Après des demi-finales âprement disputées, deux équipes peuvent encore espérer soulever le prestigieux trophée dans la catégorie U-20. L’Ukraine et la République de Corée croiseront le fer ce samedi, à Lodz, avec un premier titre mondial à la clé.

Face au capitaine italien Andrea Pinamonti et à ses compatriotes offensifs, les Ukrainiens ont fait preuve de fermeté. Après une première période tendue, les espaces se sont ouverts et les deux formations ont pu se créer davantage d’occasions au retour des vestiaires. Une fois de plus dans cette compétition, l’Ukraine a profité de l’agressivité offensive de son adversaire. Cette fois-ci, c’est le numéro 10 Serhii Buletsa qui a trouvé le chemin des filets, à la 65ème minute. Les Jaunes et Bleus sont ensuite restés solides face à de redoutables Azzurrini pour l’emporter sur la plus petite des marges.

Dans la seconde demi-finale, la République de Corée a maintenu un pressing rigoureux afin de perturber le jeu équatorien. Lee Kangin a confirmé sa grande forme depuis les huitièmes de finale, avec un coup franc intelligemment tiré à la 39ème minute et réceptionné par Choi Jun, en embuscade derrière la défense adverse. Le Sud-Coréen a ensuite enroulé sa frappe au second poteau pour donner un avantage aux Guerriers Taeguk que la Tri n'a jamais pu rattraper.

Résultats

Ukraine 1-0 Italie
Équateur 0-1 République de Corée

Les moments-clés

Sur leur lancée : Deux ans après avoir accueilli sa première Coupe du Monde U-20 de la FIFA, la République de Corée disputera une finale inédite. En 2017, les Guerriers Taeguk se sont vu barrer la route par le Portugal en huitièmes de finale. S’ils se sont à nouveau inclinés face aux Européens pour leur entrée en matière dans cette édition 2019, les Sud-Coréens restent invaincus depuis.

Comme à la maison : La sélection ukrainienne a pu compter sur un soutien inconditionnel de ses fans, venus en nombre en Pologne. La proximité immédiate entre les deux pays explique certainement cette incroyable vague de supporters. Ce sentiment de jouer à domicile s’est d’ailleurs accentué avec les sièges jaunes et bleus du stade de Gdynia, résidence de l’Arka Gdynia, le club local.

Une semaine agitée : Andriy Lunin n’a pas pu disputer le quart de finale de l’Ukraine contre la Colombie, après avoir été appelé en sélection senior à l’occasion des qualifications pour l’UEFA Euro 2020. Resté sur le banc lors des deux victoires de l’Ukraine face à la Serbie (5-0) et au Luxembourg (1-0), la pépite du Real Madrid a ensuite retrouvé le groupe U-20 pour disputer une demi-finale triomphante, au cours de laquelle le gardien ukrainien a conservé ses cages inviolées.

Entendu…

"Je suis très satisfait de mes joueurs et de leur performance aujourd’hui. Nous avons travaillé très dur pour participer à ce tournoi. Je suis content de la façon dont ils ont géré ce match" - Oleksandr Petrakov, sélectionneur de l’Ukraine

"Je ne pense pas que nous méritions de perdre. Mais il faut savoir accepter la défaite, même si elle ne reflète pas la réalité" - Paolo Nicolato, sélectionneur de l’Italie

À venir

Match pour la troisième place, vendredi 14 juin
Italie - Équateur (Gdynia, 20h30, heure locale)

Finale, samedi 15 juin
Ukraine – République de Corée (Lodz, 18h00, heure locale)

© Getty Images

Suivez Pologne 2019

Twitter | Facebook

Explorer le sujet

Articles recommandés