Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019

23 mai - 15 juin

Pologne 2019

Une consolation en or pour Lee Kangin

Kangin Lee of Korea Republic poses with his Adidas Golden Ball Award and Andriy Lunin of Ukraine poses with his Adidas Golden Glove Award
© Getty Images
  • Lee Kangin (KOR) remporte le Ballon d’Or adidas
  • Erling Haland (NOR) reçoit le Soulier d’Or adidas
  • Meilleur gardien de but du tournoi : Andriy Lunin (UKR)

Après 52 affiches, la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Pologne 2019 a tiré sa révérence ce samedi 15 juin. En guise de conclusion, la compétition a offert une finale passionnante, qui s’est soldée par le premier sacre de l’Ukraine dans une Coupe du Monde.

Nous vous proposons de découvrir les noms des joueurs qui accuseront un petit supplément de bagages au retour.

Ballon d'Or adidas

Kangin Lee (République de Corée)

Tout au long du tournoi, Lee Kangin, benjamin de la République de Corée, a impressionné par sa sérénité et sa maîtrise technique. Incontournable dans la construction du jeu, il a donné le rythme tout en se montrant précis dans la dernière passe. Le joueur de 18 ans et le ballon sont restés inséparables. En voyant sa simplicité et son élégance sur le terrain, on comprend pourquoi Valence l’a recruté dès 2011. Lee a été convoqué en équipe nationale A pour la première fois en mars 2019. En Pologne, il s’est principalement illustré dans le rôle de passeur, terminant meilleur passeur du tournoi, à égalité avec le Norvégien Jens Hauge (quatre). Buteur en quart de finale face au Sénégal, il a récidivé en finale, sans parvenir à empêcher la défaite des siens.

Kangin Lee of Korea Republic poses with his Adidas Golden ball award
© Getty Images

Ballon d'Argent adidas

Serhii Buletsa (Ukraine)

"C’est un grand joueur", décrit le sélectionneur Oleksandr Petrakov au sujet de son meneur de jeu à l’issue de la demi-finale contre l’Italie, le technicien ukrainien étant plutôt avare de louanges lorsqu’il s’agit de commenter les performances individuelles. Passeur précis, Buletsa s’est montré habile sur coups pied arrêtés, et a provoqué les défenses adverses, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur de la surface grâce à son sens du placement. Il a également progressé au fil des matches, au point de devenir l’homme des buts importants. Dès sa première sortie face aux États-Unis, il a ouvert le score, puis son efficacité a permis aux Slaves de venir à bout du Panama (4-1) en huitième de finale et de l’Italie dans le dernier carré.

Ballon de Bronze adidas

Gonzalo Plata (Équateur)

Troisième, le milieu offensif Gonzalo Plata a brillé par sa vivacité, sa technique et sa volonté. À 18 ans, il n’a cessé de mettre la pression sur les défenseurs adverses pour contrarier leurs relances. Sa taille et son adresse des deux pieds lui ont permis de se mettre en évidence sur les ballons d’attaque et de temporiser. Auteur du but de la victoire face au Mexique, il a mené la Tricolor en huitièmes de finale et marqué un second but contre l’Uruguay.

Gonzalo Plata of Ecuador celebrates scoring 
© Getty Images

Soulier d'Or adidas

Erling Haland (Norvège) - 9 buts, 0 passes décisives, 3 matches

Futur joueur du Red Bull Salzbourg, Erling Håland se souviendra longtemps de la date du 30 mai 2019, Ce jour-là, le Norvégien est entré dans l’histoire en signant neuf buts dans un même match contre le Honduras (12-0). Malgré cette impressionnante victoire, les Scandinaves ont dû faire leurs valises à l’issue de la phase de groupes. Avec ses neuf réalisations, Haland est le troisième meilleur buteur de l’histoire de la Coupe du Monde U-20, derrière l’Argentin Javier Saviola (11 buts en 2001) et le Brésilien Adailton (10 en 1997).

Erling Haland of Norway celebrates scoring a goal against Honduras during the FIFA U-20 World Cup Poland 2019
© Getty Images

Soulier d'Argent adidas

Danylo Sikan (Ukraine) - 4 buts, 0 passes décisives, 6 matches

L’attaquant a passé la vitesse supérieure au début de la seconde phase du tournoi, après avoir signé un seul but lors de la phase de groupes. Il a réalisé un doublé contre le Panama en huitième de finale, avant d’inscrire l’unique but de la rencontre face à la Colombie au tour suivant. Au micro de FIFA.com, il a décrit ce but comme le plus important de sa jeune carrière. Muet en demi-finale, Sikan a néanmoins joué un rôle essentiel dans le parcours historique de l’Ukraine.

Danylo Sikan of Ukraine celebrates
© Getty Images

Soulier de Bronze adidas

Amadou Sagna (Sénégal) - 4 buts, 0 passes décisives, 4 matches

L'attaquant africain a marqué après seulement 9,6 secondes de jeu contre Tahiti, et s’est assuré une place dans les annales du tournoi. Sur sa lancée, il a inscrit deux autres buts face aux Océaniens. Son nom est de nouveau apparu au tableau d’affichage contre le Nigeria en huitième de finale (2-1), avant que la République de Corée ne mette un terme au parcours de son équipe, à l’issue des tirs au but.

Amadou Sagna of Senegal celebrates scoring
© Getty Images

Gant d'Or adidas

Andriy Lunin (Ukraine)

Lunin a joué un rôle essentiel, grâce notamment à ses parades inspirées contre le Qatar. Il a brillamment dirigé sa défense et devrait logiquement retrouver son club, le Real Madrid, avec une confiance renouvelée. Le joueur de 19 ans a fait ses débuts avec l’équipe A en mars 2018. C’est la raison pour laquelle il a manqué le quart de finale contre la Colombie (1-0) en Pologne. En effet, le sélectionneur Andriy Shevchenko le voulait dans son équipe pour les matches de qualification pour l’UEFA EURO contre la Serbie (5-0) et le Luxembourg (1-0). Revenu à temps pour disputer les demi-finales, Lunin a contribué au triomphe de son équipe en finale, contre la République de Corée, en réalisant plusieurs arrêts.

Andriy Lunin of Ukraine celebrates victory 
© Getty Images

Prix du Fair-play de la FIFA

Japon

Contraints de faire leurs valises à l’issue des huitièmes de finale, les Samouraïs Bleus ont gagné le respect et la sympathie de tous par leur comportement exemplaire. En quatre sorties, ils n’ont reçu que sept cartons jaunes, commettant en moyenne 16 fautes par match. Les protégés de Masanaga Kageyama repartent avec le Prix du Fair-play. Outre le trophée, les médailles et un diplôme, la fédération de l'équipe lauréate recevra un chèque d'USD 10 000, à utiliser uniquement pour l'achat d'équipements destinés aux jeunes.

Explorer le sujet

Articles recommandés

The Ukraine team celebrate with the FIFA U-20 World Cup Trophy following their team's victory

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Sacre historique pour l'Ukraine

15 juin 2019

Pologne 2019 : le meilleur des huitièmes

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Pologne 2019 : le meilleur des huitièmes

05 juin 2019

Pologne 2019 : la meilleur de la phase de groupes

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Pologne 2019 : la meilleur de la phase de groupes

01 juin 2019

Tahiti, l'hymne à la rue

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Tahiti, l'hymne à la rue

28 mai 2019

Pologne 2019 : Italie 0-1 Equateur en vidéo

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Pologne 2019 : Italie 0-1 Equateur en vidéo

14 juin 2019

Boniek : "La Pologne est un pays merveilleux et ouvert"

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Boniek : "La Pologne est un pays merveilleux et ou...

13 juin 2019

Pologne 2019 : des buts, des buts et encore des buts !

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2019

Pologne 2019 : des buts, des buts et encore des bu...

14 juin 2019

Richard Mina of Ecuador celebrates with teammates after scoring

Pologne 2019

Mina, un but en bronze massif 

14 juin 2019