Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Colombie 2011

Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Colombie 2011

29 juillet - 20 août

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

Voici venu le temps de Casemiro

Casemiro of Sao Paulo celebrates a scored goal
© Getty Images

Devant les journalistes, le Brésilien Casemiro est plutôt du genre timide. Lorsque FIFA.com pose le micro devant lui, dans une salle à l'écart, il est tout aussi réservé jusqu'au moment où, vers la fin de l'entretien, il annonce : "Aujourd'hui, je suis le chef de famille". Avant d'esquisser un grand sourire.

À 19 ans, le joueur de São Paulo et champion d'Amérique du Sud avec les U-20 brésiliens n'est pourtant pas marié et n'a pas d'enfant. "C'est moi qui rapporte l'argent à la maison. C'est donc moi qui ai le dernier mot", poursuit Casemiro, qui pourvoit aux besoins de sa maman et de ses deux jeunes frères.

On comprend mieux pourquoi sur le terrain comme en dehors, le milieu de terrain n'hésite pas à prendre ses responsabilités. Alors qu'il vient récemment de faire son trou dans l'équipe entraînée par Paulo César Carpegiani, le jeune homme s'apprête déjà à disputer la deuxième Coupe du Monde de la FIFA de sa carrière. Après avoir participé à la campagne décevante du Brésil à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Nigeria 2009, il affirme que la Seleçãozinha présentera un tout autre visage à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA en Colombie. "Depuis le Nigeria, nous avons beaucoup progressé. Il y a énormément de talent dans cette équipe. Nous irons en Colombie pour être champions du monde."

Force de caractère
Né à São José dos Campos, à 97 km de São Paulo, Casemiro n'a quasiment pas connu son père. "Il s'est séparé de ma mère quand j'avais trois ou quatre ans et depuis, je ne l'ai jamais revu. Après, il a eu la possibilité de me voir, mais il ne l'a jamais fait. Heureusement, j'ai ma mère et mes deux frères, qui ont 17 et 10 ans. Chaque fois que j'entre sur le terrain, je pense à ma mère. Je n'oublie jamais les difficultés que nous avons eues. J'en tire énormément de force."

À 11 ans, Casemiro quitte la vallée du Paraíba pour rejoindre le centre de formation de São Paulo, à Cotia. Il y passe quatre ans, avant de signer son premier contrat et de découvrir le luxe du fameux centre d'entraînement du Tricolor Paulista, situé à São Paulo même. "J'y ai passé six mois qui m'ont beaucoup aidé à grandir non seulement comme footballeur, mais comme personne. Je n'ai pas eu de père. C'est une situation qui forge le caractère. Je pense que ce n'est pas par hasard si dans toutes les équipes de jeunes de São Paulo, j'ai toujours été capitaine."

Au Championnat U-20 d'Amérique du Sud, remporté par le Brésil au Pérou, le capitanat se jouait entre lui et son coéquipier à São Paulo, le défenseur central Bruno Uvini, d'un an son aîné et qui a lui aussi porté le brassard en club. Au final, c'est Casemiro qui soulèvera le trophée continental, Uvini ayant été victime d'une fracture de la jambe en fin de compétition.

Polyvalence
Dans le tournoi continental U-20, ce sont les dribbles et les démarrages de ses partenaires Neymar et Lucas qui, goût du spectacle oblige, ont eu la faveur des médias. Mais en termes d'efficacité et de régularité, c'est Casemiro qui a fait le gros du travail, parfois comme milieu récupérateur, d'autres fois comme meneur de jeu, en fonction des circonstances.

On l'aura compris, Casemiro est un joueur polyvalent. Milieu à vocation offensive de formation, il a ensuite été utilisé comme premier récupérateur, mais n'en a pas pour autant oublié sa technique naturelle. "On m'a toujours laissé la liberté de participer aux phases offensives", poursuit-il. "À São Paulo, les entraîneurs répètent inlassablement que dans le football d'aujourd'hui, il faut savoir jouer à deux ou trois postes différents. C'est un principe que j'ai intégré très tôt. Je crois que c'est pour cela que les gens disent que je suis polyvalent."

De fait, le statut de pensionnaire a ses inconvénients, mais aussi ses avantages. Casemiro n'a pas mis longtemps à le comprendre. "De ce point de vue, São Paulo est un club exceptionnel. Tout est fait pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions de travail. Après les entraînements, je restais pour travailler mes frappes de l'extérieur de la surface, mon jeu de tête ou encore les penalties. Je demandais aux gardiens de rester avec moi pour m'aider à travailler", ajoute celui qui donne comme modèles Zinedine Zidane et Hernanes, ancien joueur de São Paulo évoluant actuellement à la Lazio.

Le résultat, c'est un milieu de terrain complet, travaillant aujourd'hui sous les ordres de Paulo César Carpegiani, qui a lui-même joué à ce poste avec succès dans les années 1970. "Je parle beaucoup avec l'entraîneur. Il m'aide. En ce moment, il me fait travailler le marquage pour acquérir plus d'autorité à ma position. C'est d'ailleurs lui qui me demande d'être ici. C'est une autre façon pour moi de m'affirmer."

Une Coupe du Monde peut en cacher une autre
Dans ce premier semestre 2011, São Paulo est en course pour deux titres, le Campeonato Paulista et la Coupe du Brésil, qui pourraient être en cas de succès les deuxième et troisième trophées remportés par Casemiro. Avec en ligne de mire pour ce dernier la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Colombie 2011, où il espère un meilleur résultat qu'il y a deux ans au grand rendez-vous mondial U-17, où le Brésil avait quitté la compétition dès le premier tour.

"Nous n'avons pas été bons dans cette Coupe du Monde. Personnellement, je n'ai joué qu'un match dans ce tournoi. En Colombie, ce sera complètement différent. Nous avons un très bon effectif, avec des titulaires mais aussi des remplaçants de très grande qualité. À cet âge-là, les joueurs ont déjà pas mal de matches derrière eux. Ils ont une certaine expérience." 

Mais Casemiro a lui aussi une certaine expérience. Chef de famille et capitaine, cela donne certaines responsabilités...

Explorer le sujet

Articles recommandés

Brazil's Casemiro

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

Brazil's Casemiro

21 avr. 2011

Sudamericano Sub20: Brasil celebra el título tras su victoria por 6-0 ante Uruguay

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

Sudamericano Sub20: Brasil celebra el título tras ...

13 févr. 2011

Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2011

Le Mexique sacré, les USA écartés

11 avr. 2011