La FIFA

Déclaration de la FIFA

Home of FIFA

La FIFA est profondément déçue de l’annulation du procès relatif à la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006, dont les faits sont désormais frappés de prescription.

La FIFA avait contribué ouvertement à l’instruction de cette affaire, répondant aux différentes requêtes formulées par le Bureau du Procureur général sans compter le temps de ses salariés, ni les frais encourus. L’impossibilité de mener ce procès à son terme s’avère très inquiétante, non seulement pour le football mais aussi pour l’administration de la justice en Suisse.

Nous espérons que la vérité émergera un jour sur ce versement de dix millions de francs suisses et que les fautifs seront sanctionnés, si ce n’est en Suisse, peut-être dans un autre pays.

En tout cas, cette affaire n’est certainement pas close pour la FIFA, qui n’entend pas accepter l’exécution sans raison valable d’un versement de dix millions de francs suisses à partir de ses comptes. Même si ces faits symptomatiques de l’ancienne FIFA se sont déroulés il y a plusieurs années, la Commission d’Éthique de la FIFA a l’intention de poursuivre ses investigations autour de cette question et de toute question similaire.

Enfin, la FIFA continuera de coopérer avec l’ensemble des organismes publics chargés de l’application de la loi, notamment en Suisse, dans l’espoir que toutes les personnes causant du tort au football rendent enfin compte de leurs actes au lieu de profiter, sans être inquiétées, des biens acquis illégalement.