ITMS de la FIFA – Janvier 2021

Hausse des dépenses liées aux transferts de joueuses malgré la crise

Generic football on pitch image.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars dernier, un net recul a été observé sur le marché des transferts internationaux. La baisse s’est poursuivie au cours de la période de transferts de janvier 2021, où le volume d’activités enregistré est le plus faible depuis six ans.

En effectuant une comparaison avec les chiffres de l’année dernière, il est possible de se rendre compte combien la chute est vertigineuse : le nombre de transferts internationaux de joueurs est tombé de 36,2%, passant de 4 215 à 2 690, tandis que le montant des indemnités, qui atteignait USD 1,16 milliard en 2020, se situe cette année à USD 0,59 milliard, soit une diminution de 49,1%.

Women's Professional Football: International Transfers

Du côté des transferts internationaux de joueuses, c’est presque tout le contraire. En effet, si leur nombre a légèrement baissé – 177 aujourd’hui contre 185 l’année dernière –, le montant des indemnités est lui nettement supérieur à ce qu’il était en janvier 2020 – USD 310 000 aujourd’hui contre USD 193 600 l’année dernière, soit une augmentation de plus de 60%.

Pour plus de détails sur les types de transfert et leur répartition par confédération et association membre, n’hésitez pas à télécharger l'International Transfer Market Snapshot de la FIFA pour Janvier disponible sur le site legal.FIFA.com.

Men's Professional Football: International Transfers

Articles recommandés